Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason_de_Vissac.
Doyen


Messages : 1245
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : Argentan (Alençon)

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Duc/Prévôt/Chambellan/Procureur/CAMGT/PP/Connétable
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Argentan (Alençon)

MessageSujet: Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon   Mar 10 Déc 2013 - 15:53

Voici la bibliographie de Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon telle qu'elle me l'a donnée

Zelha a écrit:
Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon

Filleul
Maximusdefrance
lug

postes occupés

A ce jour:
* chef du cabinet des finances du dr
* intendante des finances d'alencon
* Marechale de france chargée du ravitaillement des armées du dr

Precedement :
* Sous Intendante d'Alencon
* Duchesse d'Alencon
* CaC
* CAM
* Conseillere ducale
* Bourgmestre d'Alençon (5 mandats)
* Dame de compagnie de Tsampa
* Taverniere à la municipale d'alencon

* non pas alcoolique mais gouteuse professionnelle de vin et autre chose alcoolisée


Fierté:
-avoir trouvé l'moyen de manger avec une fourchette dans la main et une dans la poche
-avoir organisé la premiere vente aux encheres masculine à Alençon. Huon.de.cysoing a ete acheté par Brunehautdartois pour 24h

**********************************************
Zelha est bien proportionnée, ses jambes sont bien galbée grâce à la vie de plein air menée avant de se poser sur Alençon. Sa taille est fine et elle parait fragile. Une envie de la protéger peut vous saisir mais attention elle pose rarement sa tête sur une épaule pour trouver du réconfort.
c'est une rousse pleine de joie de vivre, facilement abordable elle parlera avec vous de tout et de rien...plutôt de tout d'ailleurs car elle se livre peu au final. La connaitre, beaucoup en ont l'impression mais peu peuvent s'en venter
Son visage d’ange très expressif masque une personnalité bien ancrée. elle peut être têtue voire obstinée, et elle se permet de dire haut et fort ce qu'elle pense même si cela déplait

************************************************

Je suis arrivée un beau jour devant les portes d'Alençon, un maccabé était dans un buisson à l'entrée de la ville...une vengeance? Une agression? Un suicide des remparts? Impossible de savoir, mais faisant fi de tout, mon ventre criant famine , j'lui ai fait les poches et j'ai récupérer quelques piécettes que j'ai vite cachée dans ma bourse….oui oui je sais cela ne se fait pas …
Avant même de rentrer dans la ville, j'me suis dirigée vers la mine ou j'ai soudoyé l'contremaitre pour qu'il m'embauche tout les jours à un poste po très fatiguant...l'service de la bibine….arf la moitié de mon argent est parti...puis ayant bien travaillé j'suis allée remplir ma panse en taverne.

**************
Rapidement, elle devint tavernière de la municipale, et fut embauchée chez la vicomtesse Tsampa comme demoiselle de compagnie: en salaire des fourchettes. En effet elle en avait marre de se salir les mains … travail pépère qui lui correspondait bien, il lui suffisait de laisser filer l'temps et d'écouter la vicomtesse. Seul ombre au tableau son ventre qui ne cessait de grossir..

Election pour être maire...réussit et cela plusieurs fois de suite. Super ambiance au conseil municipal. Merci à tous. Excellent travail et bon fou rire. Sans l'équipe on aurait po aussi bien œuvré.
Premier conseil ducal, Cam cac beaucoup de travail, d'apprentissage mais j'm'oublie parlant peu en fait de la vrai vie me vouant à la politique. Je n'ai pas l'impression d'être femme mais machine à penser…

Duchesse d'Alençon en septembre 1461. Merci reeve d'avoir été la, présent et tu m'as soutenu. Mandat complexe, prenant, intense, fatiguant, épuisant...mais j'suis contente du travail fournit. Beaucoup de conseillers absent pour diverses raisons qui ne dépendaient po de leur volonté propre… on a du compenser

Un homme...a su m'faire passer à autre chose...Un homme que d'un premier abord j'aimais po..;il était pénible, grognon, irascible, aimant la solitude...peu à peu il m'a apprivoisée, il m'a charmé et a fait battre mon cœur autrement..J'le guète à présent, voulant passer un moment de détente en sa compagnie…

Février 1461 la guerre….levée de ban je n'ai pas le choix, j'viens d'être reconnue en tant que Vicomtesse d'Aunou le faucon. Je pars et zirg m'accompagne. j'suis heureuse de ne pas le perdre j'veux le découvrir davantage...pose apprécié dans l'auberge de Tsampa… et le calvaire commence..nombreuse séparation due au déplacement de l'armée qui me montre que sans lui rien n'est pareil….

29 mars 1461. date ancrée dans ma mémoire….il fait de moi sa femme même si nous ne signons rien. Nos cœoeurs ont parlé pour nous et je porte sa bague familiale témoignant de notre lien http://gfol1.mypoesy.com/th_2__ws69811935.jpg


**********************************************

petit cadeau de celui qui hante ses pensées continuellement

Si tu étais une orchidée, je serais l'eau qui te permettrait de t'épanouir et d'être la plus belle fleur au monde.
Si tu étais la couleur blanche, je serais la couleur rouge, la couleur passion et amour, pour que mélangés ensemble nous soyons la couleur de notre intimité.
Si tu étais une pomme, je serais le vers qui te dévore avec gourmandise.
Si tu étais l'été, je serais les rayons du soleil qui te réchauffent.
Si tu étais un papillon, je serais le cocon qui te fait devenir une merveille.
Si tu étais le soleil, je serais la lune pour que tu m'éclaires même la nuit.
Si tu étais ce sport qu'est l'amour, je serais tous les endroits stimulés, tous les endroits qui nous font se fusionner, ceux où nous atteignons la jouissance extrême.
Si tu étais le chiffre 1, je serai le 0 pour que je ne puisse faire 1 qu'avec toi.
Si tu étais la bière, j'en serais la mousse, car une bière sans mousse n'est pas bonne, et la mousse n'existe pas sans bière.
Si tu étais le mot par-four, je serais les deux mots qui le composent.
Si tu étais le luth, je serais ta musique que tu crées.
Si tu étais la montagne, je serais chaque rocher, chaque caillou, chaque arbre qui te composent.
Si tu étais le chêne, je serais la terre qui te maintient sans cesse.
Si tu étais mon outre, je serais le plus grand buveur de tous les temps.
Si tu étais le plat de l'amour, je serais les ingrédients.
Si tu étais mon oreille, je serais sourd pour ne pas entendre, simplement pour te ressentir.
Si tu étais ma gourmette, je serais l'homme ayant le bijou le plus précieux.
Si tu étais un potiron, je te cuisinerai de toutes les façons possibles pour te déguster.

Ma suite :
Si tu étais un oiseau, je serais tes ailes qui te permettraient de t'envoler par-dessus les nuages.
Si tu étais une déesse, je serais le plus croyant des hommes et je te vénérerais sans cesse.
Si tu étais aveugle, je serais ton guide permanent qui te décrirait tout ce qui se présente devant toi pour que tu n'oublies jamais les belles choses.
Si tu étais une sensation, je serais le frisson que tu crées.
Si tu étais l'océan, je serais le sel dissout en toi.
Si tu étais une force, je serais l'énergie que tu dégages.
Si tu étais une odeur, je serais le nez pour te sentir et te ressentir.
Si tu étais Reyne, je serais Roy.
Si tu étais mon secret, tu serais celui que je ne dévoilerais jamais pour te garder rien qu'à moi.
Si tu étais un vêtement, tu serais ma peau, car je ne serais bien qu'en te portant toi seul.
Si tu étais une partie de moi, tu serais mon âme, car sans âme, nous ne sommes rien.
Si tu étais morte, je serais le paradis pour t'accueillir à nouveau en moi.
Si tu étais un aliment, tu serais le pain, un aliment saint, simple, et délicieux.
Si tu n'étais pas là, je ne serais rien.
Si tu es la femme de ma vie, je suis l'homme le plus heureux.
Si tu es toi, je te veux.
Si tu es en moi, tu ne pourras plus jamais me quitter.
Si nous n'étions pas nous, nous serions toi et moi.

Mon amour, je te parfaime, je t'aime, je te toi.

13 novembre 1461
ce jour lucky m'a fait un cadeau énorme, il m'a équipe pour me défendre, un beau xiphos translucide ainsi qu'un bouclier qui pète du feu de la mort....Mille merci

_________________
Sciences Militaires /  Sciences Politiques / Navigation /Histoire 1 ère année/ Economie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zelha, Vicomtesse D'Aunou le Faucon
» [HORDE] Les Comptoirs du Faucon [Projet]
» faucon vs grand aigle
» Aigle/faucon
» l'Ordre du Faucon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres d'Histoire :: Biographies et Autobiographies-
Sauter vers: