Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VII.Chapitre5. L'économie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
astyxio
Universitaire
Universitaire


Messages : 32
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 40
Localisation : Honfleur / Normandie

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Ex maire de Honfleur
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Normandie / Honfleur

MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Jeu 6 Juin 2013 - 18:12

Astyxio regarda attentivement les croquis d'Elie

Elie si tu as besoin je peux te faire passer des croquis de la partie port du bureau du CaMGT et de plus je suis chef de port d'un arsenal, donc si ça te dit je peux te faire passer un croquis de la vue que j'ai tout en haut de ma vigie.

Il sourit largement a son amie, ravi de pouvoir aider si c'est nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michalak de valdesti
Universitaire
Universitaire


Messages : 69
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 23
Localisation : sur RR

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Protecteur de Gascogne, CAM, Ambassadeur auprès de la Navarre
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Gascogne

MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Ven 7 Juin 2013 - 9:46

Michalak écoutait attentivement le cours d'autant qu'il était en pleine campagne électorale en Gascogne. Ce cours tombait à pic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore
Doyen


Messages : 1473
Date d'inscription : 14/03/2009
Localisation : Moulins

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: CAC - Bailli - Porte parole - Duchesse du BA
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais-Auvergne. Moulins

MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Ven 7 Juin 2013 - 17:34

Elienore sourit largement aux propositions de son ami Xio.

Avec grand plaisir. J'aime pouvoir réactualiser mon cours.

Bien alors...Je n'ai pas de Reine des près sous la main, remède souverain pour les maux de têtes, mais j'ai un petit remède tout aussi efficace...


Elle passa derrière son bureau et sortit d'un tiroir autant de verre qu'il y avait d'étudiants plus un pour elle, pas de raison qu'elle ne se prive. Ensuite elle prit une grande bouteille d'Armagnac qu'elle déboucha et en versa une bonne rasade dans les verres avant de venir en déposer un devant chaque élève.

J'ai fauché ceci dans la réserve personnelle de l'époux de notre chère rectrice.
Vous m'en direz des nouvelles.
Aucun maux n'y résiste!


Elienore sorti de nouveau des parchemins pour les présenter aux élèves.

Bien alors attention aux têtes! On écoute attentivement puis on avale le contenu de son verre d'un seul coup.

Ce que je vais vous expliquer est bon à savoir si vous souhaitez un jour devenir CAM. Je ne vous interrogerai pas sur cette partie, ce n'est qu'à titre indicatif.

Pour les mines, voyons d'abord leur entretien.


Citation :
L'entretien des mines

Chaque jour (l'heure importe peu) il est nécessaire d'entretenir toutes les mines ouvertes sinon elles vont se dégrader. Cet entretien nécessite de la pierre et du fer qui doivent être donc présent dans le stock du duché. Ainsi, pour faire fonctionner une mine de fer, vous allez consommer de la pierre et du fer pour l'entretien.
Les besoins des mines sont inscrits dans le bureau du CAM chaque jour. Ils dépendent du niveau de la mine et du nombre de mineurs présents la veille. Des tableaux donnent ces correspondances entre nombres de mineurs, niveau et besoins en entretien.

Spoiler:
 

Tout l'art de gérer correctement les mines d'un duché consiste donc de veiller sur la production et le cout d'entretien. Une mine devant bien entendu rapporter plus qu'elle ne coute.
Pour cela il convient de faire ce qui suit chaque jour


Citation :
Calculer le bilan en pierre et en fer des mines et carrières du Comté.
Ce bilan peut se traduire en écus selon le prix d'achat ou de vente du fer et de la pierre dans votre Comté. N'oubliez pas, alors, de prendre en compte le salaire des mineurs.

Une fois la mine entretenue, le CAM peut suivre le remplissage de la mine et ces chiffres lui permettront de calculer le rendement de celle-ci.

Spoiler:
 

Regardons l'amélioration et la diminution des mines.
L'entretien des mines et carrières est impératif.
Une mine non entretenue un jour se dégrade et passe donc d'un état Bon vers Moyen ou Moyen vers Dangereux. Au delà de "Dangereux", l'état "Effondrement" n'est pas automatique mais très probable.
Si une mine a perdu un état, il est possible de faire un entretien d'urgence qui la remontera à l'état supérieur. Pour cela, il faudra utiliser le triple (x3) de pierre et de fer nécessaire à un entretien normal. Il est intéressant de noter que cet entretien est basé sur le nombre de mineurs ayant travaillé dans la mine la veille. Ainsi, si la mine était fermée la veille, l'entretien d'urgence sera gratuit ! A noter que suite à une réparation d'urgence, une mine en état "Effondrement" repasse à l'état "Moyen".

De plus, l'état d'une mine a une influence directe sur les risques de diminution de niveau.

Il est possible lors de la phase d'entretien quotidienne de soit l'entretenir normalement, soit de monter le niveau d'une mine. L'amélioration est effective le surlendemain. Cela coûte quatre fois (x4) plus cher qu'un simple entretien du niveau visé (4 fois l'entretien du niveau 10 si la mine est niveau 9 donc) mais ne nécessite pas d'entretien le lendemain. Ceci signifie donc que cela donc qu'une amélioration est un surcoût (par rapport à l'entretien normal) équivalent à 2 jours d'entretien.
Cette approximation permet d'estimer directement la perte occasionnée et donc le temps d'amortissement..

L'amélioration d'une mine a deux impacts : l'augmentation de la production et l'augmentation du coût d'entretien. Une seconde règle de base du travail d'un gestionnaire est donc de trouver le point optimum d'inflexion, c'est à dire l'optimisation de toutes les mines pour dégager un maximum de bénéfices !

La diminution quant à elle est naturelle et ... imprévisible. C'est la plus grande source de pertes qu'un duché doit attendre. La diminution d'un niveau pour une mine donnée est basée sur son état. Ainsi, une mine en état "Bon" a 1% de chance de voir son niveau diminuer sans que son état ne bouge. Pour une mine en état "Moyen", le risque monte à 25% et passe à 33% en état "Dangereux" !

Il faut de plus ajouter le risque d'effondrement d'une mine.

L'effondrement signifie la perte immédiate de 1 niveau, le passage à l'état "Effondrement" et l'impossibilité pour les mineurs d'y travailler (la mine est donc considérée comme si elle était "fermée". Pour repasser en état "Bon", il faudra donc faire deux entretiens d'urgence (état "Moyen" puis état "Bon") Ce comportement peut être appelé à évoluer. Un effondrement de mine signifie donc une très forte perte financière. Les risques d'effondrement dépendent eux aussi de l'état de la mine. Ils sont de 0% pour une mine en bon état, de 3% pour une mine en état moyen et 10% pour une mine en mauvais dangereux.

On voit donc qu'en régime de croisière, il vaut toujours mieux avoir des mines bien entretenues. Néanmoins, il existe des cas bien particuliers pour lesquels il peut être intéressant de passer une mine à l'état "Moyen", voire "Dangereux".

Le Taux d'occupation des mines et les salaires des mineurs doivent être aussi un sujet de préoccupation du CAM.

Le salaire des mineurs est payé en deux fois par le duché. La première moitié est payée le lendemain du travail, et la seconde moitié le dimanche matin. Ceci a une influence notable sur la trésorerie du duché qui doit toujours prévoir une forte diminution tous les dimanches matin et se doit être en mesure de l'absorber.

Le taux d'occupation des mines doit être une préoccupation constante de la part des gestionnaires.
Pour cela, il faut bien différencier les concepts suivant : la capacité maximale de la mine, la capacité totale d'accueil et nombre de mineurs travaillant dedans pour une journée donnée.
- Capacité maximale : capacité structurelle spécifique à chaque mine. Elle ne peut être modifiée. Elle détermine le nombre maximum de mineurs qu'une mine peut accueillir en théorie.
- Capacité totale : capacité d'accueil définie par le bailli. Elle détermine le nombre maximum de mineurs qu'une mine peut accueillir en pratique
- Nombre de mineurs : nombre de travailleurs pour une journée donnée qui ne peut dépasser la capacité totale.

Nous voyons que le coût d'entretien d'une mine dépend du nombre de mineurs ayant travaillé dans la mine la veille et non de sa capacité totale ou maximale. Or la production dépend du nombre réel de mineurs qui vont travailler dans la mine le jour même. Ce nombre ne peut excéder la capacité totale qui elle même ne peut excéder la capacité maximale.
Dans une optique d'optimisation, la modification de la capacité totale à un montant différent de la capacité maximale doit être utilisée lorsque vos mines sont déficitaires.
Voyez cet exemple pour mieux comprendre.


Elie écrit au tableau.

Citation :
Le bilan financier des mines
Exemple : mine de fer niveau 15 de capacité maximale 50.
Taux d'occupation à 100% (la veille et ce jour) avec un salaire de 17 écus par mineur et une valorisation de la pierre de 16 écus et du fer de 19 écus.
Capacité totale (50 personnes) :
-- Fer = 50/100*189 - 68*50/100 = 61 kg
-- Pierre = - 90*50/100 = - 45 Q
-- Salaires = -850 écus
soit un bilan net de 61*19-45*16-850 = -411 écus / jour

Capacité totale (25 personnes) :
l'entretien et la production sont tous deux divisées par 2 (en régime de croisière)
soit un bilan net de 61/2*19-45/2*16-850/2 = -206 écus / jour

Citation :
l'optimisation des mines du Comté.

L'optimisation des mines revient à trouver le niveau de fonctionnement assurant le gain le plus grand par mineur. Cela dépend du prix des matières premières (relativement stables dans une fourchette de 10 ou 20% par rapport au cours moyen de 19 écus par kg de fer et 16 écus par quintal de pierre).

Comme expliqué dans les parties précédentes, lorsque une mine monte de niveau, la production augmente mais aussi le coût d'entretien. Jusqu'à un certain niveau, l'accroissement de la production est plus grande que le coût d'entretien supplémentaire. Au-dessus de ce niveau, on gagne certes en production mais on accroit aussi les dépenses d'entretien de façon plus importante.

En prenant en compte tous ces éléments, nous vérifions pour chaque type de mine quel est l'optimum technique en construisant des courbes pour chaque mine. On voit donc très nettement des pics de rendement net pour toutes les mines.

L'optimisation des mines
Mine de fer = niveau 10
Mine de pierre = niveau 11 ou 17
Mine d'Or = niveau 10

Il convient donc de s'assurer que toutes les mines d'un duché ne soient ni en dessous, ni au dessus de ces niveaux !
A noter que les mines de pierre sont un cas particulier : l'optimum absolu est au niveau 17. Or, le coût d'amélioration pour atteindre ce niveau demeure prohibitif par rapport aux gains escomptés.
Si votre duché a déjà ses mines au niveau 17, il convient donc de les garder, sinon optimisez au niveau 11 !
Si les mines de votre duché ne sont pas à ces niveaux, il convient de les y mettre au plus vite.

Bon alors je vous dis tout de suite ce n'est absolument pas ma spécialité les mines, c'est même probablement un poste où je serais une catastrophe, alors tout doux avec les questions.
Astyxio pourra peut être vous être plus utile que moi même


Regard intense vers les étudiants, attrape son verre et le vide d'un trait dans sa gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astyxio
Universitaire
Universitaire


Messages : 32
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 40
Localisation : Honfleur / Normandie

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Ex maire de Honfleur
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Normandie / Honfleur

MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Sam 8 Juin 2013 - 12:05

Astyxio écouta les explication d'Elie, haussa un sourcil interrogateur, écarquilla les yeux, mais la laissa finir son exposé avant d'intervenir

Elie si je peux me permettre de te corriger ou compléter ...

Je rappellerais que maintenant le travail est fractionné en 1, 2, 6, 10 et 22h et que les mineurs sont payer à la fin de leur travail avec un bonus pour les courtes durées. Il n'est plus question d'arriéré de salaire payé le dimanche.
La totalité des salaires des mineurs est indiqué dans le bureau du bailli dès le lendemain et dans le bureau du CaMGT on trouve les informations suivante :


2013-06-07 1 89
2013-06-07 2 9
2013-06-07 6 14
2013-06-07 10 13
2013-06-07 22 26
2013-06-08 1 30
2013-06-08 2 5
2013-06-08 6 11
2013-06-08 10 14
2013-06-08 22 22
2013-06-09 22 7


Je vous ai mis ce qu'on peut voir pour la journée d'hier dans une mine ainsi que la fréquentation pour la journée d'aujourd'hui et les mineurs travaillant 22h qui seront encore là demain.
Par exemple on voit que hier on a eu 89 personnes qui sont venu travailler 1h ou plutôt des personnes qui sont venu travailler 89 fois 1h, vu qu'on peut renouveller son travail d'heure en heure... Bref vous avez compris le concept.

On trouve également dans le bureau du CaMGT, la production de chaque mine par jour.
Il est ainsi facile de calculer la production journalière du parc minier de son duché.
Personnellement je préfère avoir une vue globale du parc minier plutôt qu'une vue sur chaque mine. Bien sur si un déséquilibre est avéré sur une ressource ou l'autre il faut regardé chaque mine séparément et voir si fermer telle ou telle mine ou alors réduire la capacité totale d'une mine peut aider.
Il suffit aussi de pas grand chose pour tout déséquilibrer. Par exemple, vous avez une alerte dans une ville, plein de gens vont rejoindre cette ville pour défendre, et bien sur ces gens la journée ils vont à la mine en attendant de défendre le soir ... he bien l'impact sur les mines c'est que ces gens vont beaucoup produire dans la mine de la ville qu'ils défendent, mais la mine ou ils allaient quand ils sont chez eux est désertée ... et ça c'est gros soucis car ça peut vous créer un déficit en pierre ou en fer.

Je ne sais pas si j'ai été clair.

Autre point : il me semble que maintenant le cout des entretiens se fait sur une moyenne sur plusieurs jours, se qui fait que si vous avez une forte fréquentation des mines, la répercussion se fera sentir plus tard, peut être à un moment ou vous aurez moins de fréquentation et donc moins de revenu ... un vrai casse tête.

D'ou l'interet d'être en relation avec le CAC et le bailli pour suivre les stocks de pierres et de fer et anticiper les fluctuations de frais d'entretien.

J'espère ne pas vous avoir trop embrouillés ...


Il regarda ses camarades étudiants, puis la prof, prit son verre d'armagnac et le bu cul sec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore
Doyen


Messages : 1473
Date d'inscription : 14/03/2009
Localisation : Moulins

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: CAC - Bailli - Porte parole - Duchesse du BA
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais-Auvergne. Moulins

MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Sam 8 Juin 2013 - 16:51

Elie sourit. Il faut dire que ce qu'elle venait de présenter était franchement lourd à digérer. Croisant les doigts derrière son dos pour ne pas avoir de questions, elle fit la moue en voyant Astyxio ouvrir la bouche. Heureusement pas de questions mais des précisions fort utiles.

Merci beaucoup Astyxio, il est vrai qu'avec le travail a temps choisi beaucoup de chose ont changés et grâce à toi je vais pouvoir actualiser tout cela.

Encore une fois ce n'est qu'à titre indicatif;
Cela démontre simplement que le poste de CAMgt souvent présenté comme un poste facile ne l'est pas tant que ça.

Si vous n'avez plus de questions je vous libère pour aujourd'hui.
Nous aborderons déjà le dernier chapitre de la session sur la communication avant que je ne vous donne votre examen final.


Elle rangea ses affaires pendant qu'ils quittaient la salle de classe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VII.Chapitre5. L'économie.   Aujourd'hui à 17:43

Revenir en haut Aller en bas
 
VII.Chapitre5. L'économie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» VII.Chapitre5. L'économie.
» Aut61 VII.Chapitre5. L'économie.
» Petit changement sur le plugin d'économie
» site pour comprendre l'économie
» Changement plugin d'économie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Deuxième année-
Sauter vers: