Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biographie de Yanahor de Rubempré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack de Belrupt
Responsable de la communication


Messages : 88
Date d'inscription : 03/06/2012

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Tribun
Postes occupés à Belrupt: Responsable de la Communication
Royaume, Duché/Comté, Ville: Savoie, Belley

MessageSujet: Biographie de Yanahor de Rubempré   Jeu 2 Aoû 2012 - 12:42

Citation :
Biographie de Yanahor de Rubempré
de la famille de Catherine de Rubempré, épouse de Johann Ier de Belrupt


Yanahor Goulard de Rubempré né le 09 décembre 1388 à Angoulême et mort le 09 Juin 1457 à Salm était un juriste et un politique Impérial. Principale Figure de la famille des Rubempré, il incarna la tendance « modérée » du mouvement conservateur Lorrain et mena le mouvement fédéraliste au niveau Impérial. Il demeure l'un des personnages les plus controversés de l'histoire Lorraine, surnommé « le Probe » par ses partisans et qualifié de « clienteliste » ou de « népotiste » par ses adversaires.

On sait assez peu de choses sur l'enfance de Yanahor, selon certaines sources, il aurait manifesté un intérêt certains pour le brigandage mais à ce jour aucune condamnation n'a pu être établi au nom de Yanahor Goulard de Rubempré durant sa jeunesse. Il rejoint du moins son père en Lorraine (Galaad Goulard) qui monte une liste aux élections ducales avec un cousin à Yanahor, Sthoreal de Rubempré. Patronné par son père, Yanahor se retrouve élu au conseil ducal grâce aux bon scores électoraux obtenu par ces derniers (l'ALPA arrive alors en tête des ducales avec 15,6% des voix).

Plus Jeune conseiller ducal, Connétable puis Prévôt des Maréchaux de l'époque, Yanahor est très vite apprécié par ses collègues pour son sérieux et son abnégation dans son travail, c'est lors de ce premier conseil qu'il fait la rencontre d'Eragon Ronceveaux de Rubempré et d'Alandaros Von Valendras. C'est ce dernier qui l'initiera au conservatisme politique. A la fin de ce conseil ducal Yanahor reçoit la distinction de l'ordre du mérite Lorrain, réélu une seconde fois sous les couleurs de l'ALPA, Yanahor soutient Alandaros au poste de Duc qui lui donnera en retour le poste de Juge que ce dernier convoitait. C'est sous le conseil d'Alandaros que Yanahor est devenu un personnage politique de premier plan en Lorraine. Tout d'abord il obtint le poste de Juge, et se fait baptisé dans la foulée en prenant Alandaros comme Parrain. Devenu ainsi le fils spirituel de l'ancien Comte Cathare, il s'imposa comme le numero 2 du conseil ducal en gérant notamment la crise des krakov et en organisant la répression avec le soutient d'Eragon. Il organise la fusion de plusieurs groupe politique Lorrain avec l'ALPA afin de créer l'AMPL qui restera un des grands partis historique de la Lorraine. Anoblit Baron de Viviers à la fin de son mandat, il fait son entrée à la Haute Assemblée Lorraine dont il devient l'une des figures les plus importantes.

Il ne repostule pas au conseil, laissant la place à d'autres personnes de l'AMPL qu'il souhaite lancer en politique. Il soutient Galaad au poste de Duc mais celui-ci échoue face à BigMetal. L'AMPL rentre ainsi dans l'opposition Lorraine. Entretenant des bons rapports avec le Duc, Yanahor est plus réservé concernant sa majorité. C'est alors que Sthoreal est accusé de divulguer des propos du conseil ducal au sein de l'AMPL, un grand procès lui est attenté, plusieurs personnes souhaitent voir le Baron de Viviers sur le banc des accusés mais le Duc s'y oppose. Yanahor prend en charge la défense de Sthoreal devant le premier grand procès publique de l'histoire de Lorraine, Sthoreal obtient gain de cause grâce au gros travail de son cousin.

Yanahor pose sa candidature à la succession de Bigmetal, l'AMPL obtient 26,6% des voix, et le Baron de Viviers rassemble le soutient de 6 conseiller pour son élection. Rentrant alors dans un violent conflit avec Nalfein autre candidat, les deux hommes sont contraints de se retirer et Hazgard est alors choisit à leur place. Yanahor d'abord nommé Juge dans un premier temps a quelques difficultés de cohabitation avec le conseil ducal. Contraint à démissionner par le Duc, Yanahor s'exile de Lorraine quelques temps.

Yanahor s'exile en Guyenne et voit en Lorraine l'AMPL fusionner avec HM, créant l'URL. Parti composé de certains banni de l'AMPL, Cassandres à leur tête, qui voient là une occasion de mettre sur le côté les amis et partisans de Yanahor encore dans le Duché. L'aventure URL ne dure pas et au retour du Baron de Viviers en Lorraine, cette formation politique se scinde en deux entités marquée par une forte rivalité, le Phénix Lorrain d'un côté et l'AMPL de l'autre. C'est aussi à cette époque qu'Alandaros est nommé Haut Connétable Impérial. De retour en Lorraine, Yanahor reforme l'AMPL autour de 2 de ses partisans les plus fidèles, Sebastien de Belrupt [[1]] et Sthoreal. Le duché tourne alors autour de 3 formations politiques majeures, l'AMPL, le Phénix Lorrain et D2L. L'AMPL s'allie avec le D2L, faisant de Guise son nouveau dirigeant, un nouvel appui politique pour Yanahor. Une amitié s'instaure entre les deux hommes qui amène Yanahor à soutenir Guise pour le poste de Duc de Lorraine qui sera élu grâce aux voix de l'AMPL.

Alors que Yanahor est nommé Chancelier de l'ordre des lames et qu'il commence à s'intéresser à la politique Impériale, Cassandres porte plainte et demande l'instruction d'un procès à l'encontre de ce dernier pour Haute Trahison (Assassinat sur la personne d'Ecaterina). Le Baron de Viviers se retrouve de nouveau à exercer ses talents d'avocats lors d'un procès publique pour lequel il sera également acquitté. A la fin du mandat de Guise, l'AMPL pour des fins électoralistes présente une deuxième liste aux élections ducales menée par Yanahor (liste 3D : Droiture, Dignité, Détermination.). De nouveau il se présente au poste de Duc et l'emporte sur le fil grâce au soutient du D2L.

Yanahor devient le 8ème Duc de Lorraine, sa première décision est d'intégrer Enorig Von Frayner au conseil ducal en tant que conseillère spéciale à l'économie, contre l'avis des membres du conseil. Siégeant au HCI il devient l'un des soutiens les plus fervent d'Alandaros dans sa charge de Haut Connétable. Il soutient la guerre en Provence qui sera déclarée officiellement sur les terres Lorraine selon les souhaits de Yanahor. Le Baron de Viviers est également le premier Duc à mettre en place l'impôt en Lorraine, il assainit de par cet impôt ainsi que par la bonne gestion économique du CAC de l'époque les finances du Duché et fait gagner 60000 écus au trésor de Lorraine. Durant son mandat, Yanahor réécrit entièrement le Codex juridique du Duché, c'est ainsi qu'il prend la forme sous laquelle on le connait aujourd'hui. Malgré un bilan positif, la pratique du pouvoir autoritaire de Yanahor lui fait un certain nombre d'ennemis et la fin de son mandat est plutôt houleuse. Annoblit Duc de Salm il voit l'AMPL exploser juste après les ducales pourtant remporté par ces derniers, Enorig est nommée Duchesse dans la foulée. Au niveau Impérial Alandaros est destitué après une tentative de coup d'état et d'indépendance de la Lorraine au sein de laquelle Yanahor aurait été impliqué.

A la fin de son mandat de duc brouillé avec une partie de ses anciens amis de l'AMPL, Yanahor se retrouve assez isolé en Lorraine, Alandaros meurt laissant le Duc de Salm sans soutient au niveau Impérial. Ostracisé au niveau ducal et Impérial, Yanahor rentre dans l'opposition Lorraine, il y restera durant 5 mandat ducaux pendant lesquels il exercera plusieurs postes au sein du conseil. Il fait la rencontre de Rethun Von Valendras nouveau Haut Connétable Impérial, se liant d'amitié avec lui, ce dernier confit au Duc de Salm la réforme du Sénat Impérial. Il rédige avec Guise les textes concernant cette réforme et les expose en Commission de réforme sur le Sénat Impérial. C'est lors de la constitution de cette commission que les premiers différents apparaissent avec Guise Von Frayner. C'est également à cette époque que Yanahor prend ses distances avec la Haute Assemblée Lorraine qu'il juge trop oligarchique et trop impopulaire. Il reforme l'AMPL pour une troisième fois afin de lutter contre la main mise du D2L sur le Duché avec lequel il entretient des rapports de plus en plus conflictuels.

Rethun Von Valendras mourant démissionne de son poste, il soutient Yanahor pour le succéder. Ce dernier est élu de justesse grâce notamment à l'appui de la Lorraine et de la Franche-Comté. Dès sa nomination, il nomme deux de ses amis Sirius Von Riddermark et Eragon Roncevaux de Rubempré respectivement aux postes de Prime Capitaine et de Capitaine de l'Ordre des Lames. Yanahor est fédéraliste, il souhaite que les provinces composantes abandonne une partie de leur prérogatives pour les transférer au Cercle Francophone Impérial. Durant son mandat de HC il multiplie par 5 les effectifs de l'Armée Impériale (odl). C'est sous son mandat de Haut Connétable qu'une crise sans précédent secoue le Cercle Francophone Impérial. Tout commence au castel de Nancy, où le Duc de Salm apprend qu'un groupe de personnes se réunissent dans une salle secrète sous l'impulsion de Guise et avec l'approbation de la Duchesse de Lorraine, Marjolainne Von Frayner, dans le but de se débarrasser de lui. Ce dernier s'emporte à la Haute Assemblée Lorraine et va alors inquiéter ce groupe de personne. Guise et Chlodwig Von Frayner vont affirmer à la Duchesse de Lorraine que Yanahor a recruté des brigands notamment chez l'ancienne famille des Krakov pour attaquer la Lorraine. Cette dernière de peur fait immédiatement voter la loi martiale, ce qui lui permet durant le temps de son exécution de disposer des pleins pouvoirs en Lorraine. L'évènement déclencheur de cette crise est le renversement du Duc de Savoie Louis de Bielle, les rebelles ayant été appuyé par Lub Mitaria qui siège avec Yanahor au HCI. A partir de là de nombreuses personnes vont affirmer que Lub aurait renversé le conseil Savoyard sur ordre de Yanahor. On peut aujourd'hui se permettre de douter de cette hypothèse, Lub et Yanahor ayant toujours entretenu une réserve voir une inimité de longue date dans leur relations et en considérant que Lub avait des raisons tout à fait viable de renverser le conseil ducal en Savoie, on ne peut accorder que peu de crédit à cette version. Néanmoins après la chute du conseil Savoyard, Yanahor va être bannit de la Haute Assemblée Lorraine et un procès pour Haute Trahison va lui être intenté ainsi qu'à plusieurs de ses partisans. Dans la foulée suite aux problèmes que suscitent le renversement de Louis de Bielle, ce dernier va être reconduit au pouvoir en Savoie et avec le concours de la Duchesse de Lorraine et du Franc-Comte va rédiger un texte indiquant qu'ils refusent de siéger au HCI tant que Yanahor occupe la charge de Haut Connétable. Ainsi après quelques jours, l'entrée du Haut Commandement Impérial étant refusée au Duc de Salm, ce dernier est contraint de démissionner. Yanahor gardera un très mauvais souvenir de cette période entachée par la mort de Sirius et d'Eragon assassinés par l'Armée Franc-Comtoise.

A la suite de cette crise Impériale, Gwendarion de Beauregard est élu Duc de Lorraine pour succéder à Marjolainne Von Frayner. Gwendarion est le filleul de Guise, il lui est fidèle de manière inconditionnelle et pour beaucoup il passera plus de temps à exécuter les ordres de Guise plutôt qu'à faire preuve d'initiative dans sa politique ducale. C'est sous son mandat que Yanahor est jugé pour Haute Trahison et après un procès assez douteux, ce dernier est condamné à une lourde amende et à un séjour en Prison. Pendant ce temps Gwendarion impose à la Haute Assemblée Lorraine, une réforme interne surement rédigée par Guise et exclue une partie des membres de la HAL dont la plupart se trouvent être les opposants de Guise Von Frayner. A la suite de cet acte jugé autocratique, un vent de révolte souffle en Lorraine et le Duché tombe dans alors la plus grosses crise qu'il n'ait jamais connu, avec d'un côté les Von Frayner et de l'autre les opposants au régime que Guise souhaite mettre en place. Après un mois de pugilat publique quotidien sur l'agora Nancéenne, Gwendarion laisse la main et Bambou opposante à Guise est élue Duchesse de Lorraine.

A partir de là Yanahor rejoint le parti de Bambou que cette dernière avait monté avec Circa de Rubempré, fils du Duc de Salm et Niconoss d'Acoma, ami de la famille de Rubempré. Yanahor interjette un appel suite à sa condamnation pour Haute Trahison et finira par obtenir gain de cause. En Lorraine Bambou applique la politique du « grand ménage », Guise Von Frayner, Gwendarion Beauregard, Elenion Von Hasbourg, Chlodwig Von Frayner ainsi que bon nombre de leur partisants sont amenés devant la justice et tous condamnés sans exception pour Haute Trahison. La loi martiale est enfin levée permettant aux frontières de s'ouvrir à nouveau. Néanmoins le mal était toujours persistant car bon nombre de VF étaient toujours en Lorraine et exerçaient toujours un poids bien que réduit sur sa politique. Par la suite Circa remplace Bambou au poste de Duc de Lorraine et Yanahor entretient une relation très proche avec lui. C'est lui qui lui conseille de mener une politique de rassemblement, les VF ne sont alors plus ostracisé et la politique Lorraine reprend sérénité et calme. Peu Après Yanahor tombe malade et se fait de moins en moins présent sur la scène politique, il permet néanmoins à Bobyzz de Sparte d'être élu Haut Connétable Impérial grâce à ses relations et assistera au sacre de Sebastienpirlet comme Duc de Lorraine. Peu après ça Yanahor meurt le 09 Juin 1457 à Salm, seuls son fils cadet Circa et son frère Afta resteront auprès de lui dans les derniers instants.

Yanahor a été par la suite très largement reconnu pour ses mérites, son nom figure au Cénotaphe Lorrain auprès des plus grands personnage de l'histoire de Lorraine. Même certains de ses opposants, comme Chlodwig Von Frayner lors d'un procès, ont publiquement affirmé être attristé par le départ du Duc de Salm en saluant les qualités oratoire de ce dernier. Yanahor laissera à la Lorraine son codex juridique ainsi que de nombreuses lois rédigées de sa main. Il fut également un des deux seul Lorrain ayant mené et coordonné la politique Impériale. Il est l'initiateur du courant fédéraliste au niveau Impérial et plusieurs de ses idées notamment celle sur le Sénat Impérial sont régulièrement reprises dans les discussions sur l'avenir du SRING Francophone, c'est également lui qui a donné son nom au Cercle Francophone Impérial. Enfin Yanahor fut surtout un grand découvreur de talent et a lancé la carrière d'un grand nombre de politiques en Lorraine, Sebastienpirlet (Ancien Duc de Lorraine), Circa (Ancien Duc de Lorraine et Président de la Cour d'Appel Impériale), Oedipe (Ancien Conseilleur ducal, ex Président de la CAI...) , Mayella d'Acoma (Ex Procureur de Lorraine, Ancienne Evêque, annoblie Barronne) Victorinne Von Frayner (Maréchal d'Armes Impérial), Selee (Ancien Duc de Lorraine), Niconoss (Ancien Prime Capitaine Impérial et Haut Connétable)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Biographie de Yanahor de Rubempré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie de Yanahor de Rubempré
» Biographie de Viken
» Biographie Guigoux
» Biographie Hero Kokoto
» [RP] Biographie de KurtWagner, X ème Duc de Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres d'Histoire :: Biographies et Autobiographies-
Sauter vers: