Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Jeu 26 Mar 2009 - 19:33

Par Supertoutou !

Ce document sera le fruit de mes recherches et pourra être utilisé notamment pour les RP, il est établi par ma trés modeste personne qui n'est donc pas infaillible loin de là ! merci de me dire si j'écris des bêtises ! mais le premier qui se moque je viens le posséder durant son sommeil et je le fais attaquer une mairie !


SOMMAIRE

1/ Généralités
2/ La campagne du Bourbonnais Auvergne détaillée
3/ Les lieux et monuments à connaître
4/ Le Bourbonnais Auvergne en images
5/ Conclusion






Sources :
http://www.vosges-traditions.com/fce_auvergne_sommaire.htm
http://3ans.lesroyaumes.com/index.php/Duch%C3%A9_du_Bourbonnais-Auvergne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Notre-Dame-de-l'Assomption_de_…
http://www.braquedubourbonnais.info/fr/origines.htm
http://www.murat.fr/histoire.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Jeu 26 Mar 2009 - 19:33

1 : Généralités


Le duché du Bourbonnais-Auvergne est situé entre le duché de Bourgogne, le duché du Berry, le duché du Lyonnais-Dauphiné, le comté du Languedoc et le comté du Limousin. Il comprend les villes d'Aurillac, de Bourbon, Montbrisson, Montluçon, Montpensier, Moulins, Murat, Polignac, Thiers et de Clermont , la capitale.

Son blason est écartelé de Bourbonnais et d'Auvergne, celui du Bourbonnais étant d'azur semé de fleurs de lys d'or au bâton de gueules brochant sur le tout et celui d'Auvergne d'or au gonfanon de gueules frangé de sinople.



Sa devise est : In varietate concordia / Unis dans la diversité

Pour le voyageur qui pénètre dans ce duché, le premier trait remarquable qui suscite son admiration est une série croissante de dômes arrondis, souvent couverts de denses sapinières ou de landes à bruyères, marqués en de rares endroits de cicatrices ouvertes comme des plaies ocres et rouges. La Chaîne des Puys, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, culmine bien plus au sud que le premier et le plus septentrional d'entre eux. Elle trouve son apogée au Puy de Dôme, à l'Ouest de la capitale ducale Clermont [NDLR : je rappelle pour éviter les bourdes IRL que Clermont était une cité épiscopale. La cité comtale était sa voisine Montferrand. Riom, un peu au nord, était la capitale administrative, cité marchande et bourgeoise qui hébergeait le Tribunal et sa magistrature]. En aucun autre endroit du Royaume n'existent de semblable montagnes, rondes comme le sein parfait d'une déesse antique, mamelles de la Terre-Mère offertes à la caresse des cieux. On dit qu'un temple païen fut dressé jadis au sommet de ce tertre magnifique. Pourtant, nulle trace n'en demeure aujourd'hui. Et si les sages s'interrogent depuis longtemps sur les raisons de ces formes remarquables, seul le Dieu créateur de toutes choses saura jamais lever le mystère de Son Oeuvre, lequel demeure entier en l'occurrence. A partir de Clermont, la chaîne des Puys s'incline vers l'Ouest puis se dissipe. Plus loin, les massifs granitiques du Sancy dressent leurs masses noires sur l'horizon.

Clermont se trouve dans la plaine dite de la Limagne, qui suit le cours de l'Allier selon un axe Nord-Sud. Clermont marque l'ouest de cette plaine et se blottit contre les premiers contreforts des hauts plateaux que domine le Puy de Dôme. La cathédrale noire, coeur de la ville, fut édifiée au VIIIème siècle sur une butte. Elle domine la ville et sa voisine Montferrand comme le grand Puy lui-même domine les environs. La Limagne est une vieille terre à blé et autres cultures vivrières, par opposition aux massifs montagneux de part et d'autre, qui abritent surtout pâturages, élevages et bûcheronnage. On y trouve également de nombreuses mines qui font travailler le duché. A l'ouest de la Limagne, les Combrailles forment un plateau pierreux et valonné vers le nord de Clermont. Au sud, vers Issoire et plus bas, c'est le Pays Coupé, fait de plateaux ravinés, aux chemins difficiles. Plus bas encore, Murat offre au voyageur ses auberges accueillantes et ses monts ensoleillés. Thiers, dont les ateliers de coutellerie commencent à acquerir une belle renommée bien au delà des frontières de notre Duché, marque l'est de la Limagne. A l'est de Thiers se déploye la chaîne de moyennes montagnes du Forez et, plus au Sud, du Livradois. Montbrison est en Forez, dans une zone ou le climat redevient un peu clément. Les hauts du Forez sont réputés pour leurs hivers impitoyables, et bien rares sont les villages qui s'accrochent à ces hautes terres difficiles. Polignac, dans le Bas-Livradois, tient avec la ville de Aurillac la frontière sud de notre Duché. Au nord, Bourbon, Montpensier, Moulins dressent leurs fiers clochers sur des terres valonnées aux vergers accueillants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Jeu 26 Mar 2009 - 19:34

2: La campagne du B.A détaillée


Géographie - Secteur du bourbonnais

Le Bourbonnais est un "défi à la géographie par sa diversité". En effet, presque toutes les formations géologiques s'y retrouvent, ce qui en fait une région extrêmement variée : la Montagne bourbonnaise, qui prolonge les monts de la Madeleine, garde des airs auvergnats, contrastant avec la douceur de la Sologne bourbonnaise, faite d'étangs et de prairies relativement pauvres, et la fertile Limagne bourbonnaise, au sud. A l'ouest de Moulins, le bocage bourbonnais annonce la Creuse et le bas Berry.




Géographie - Centre du duché :

L'allure générale est celle d'un large amphithéâtre montagnard entourant une belle plaine ouverte vers le nord. Les sommets sont constitués de montagnes primaires érodées où se superposent des reliefs volcaniques moins anciens (les monts Dore) ou récents (la chaÎne des Puys). Cette géographie physique en 3 étages (plaines, plateaux, montagnes) a conditionné la géographie humaine qui se regroupe le long des vallées centrales selon un axe nord-sud occupant un chenal de 30 km de large sur 100 km de long. Ce schéma ne donne qu'une faible idée de la diversité du département : plaine de la Limagne, coupoles lunaires de la chaîne des Puys, moutonnements des Combrailles, gorges étroites, plateaux rabotés. Cette variété conditionne le climat tour à tour pluvieux, continental ou quasi méditerranéen. L'agriculture se concentre traditionnellement sur les céréales (maïs); le vignoble est en perdition; les plateaux se partagent entre de belles forêts et des pâturages.




Géographie - Sud-Ouest du duché:

Les cônes d'anciens volcans hérissent le centre de ce secteur. Le climat est rigoureux, et les versants ouest, exposés aux vents océaniques, connaissent parfois cent jours d'enneigement. Autour des sommets rayonnent de pittoresques vallées encaissées : Ala- gnon, Cère, Jordanne. Au nord, des plateaux d'origine glaciaire, arides comme le Cézallier ou marécageux comme l'Artense, séparent cette région des volcans au centre du duché. L'ouest se rattache au Limousin et au Quercy, la pointe sud à l'Aubrac. Les moutons sur les plateaux, la polyculture et les châtaigneraies au sud et à l'ouest, jouent un rôle important dans l'économie. Un sous-sol riche et de nombreuses sources thermales constituent un élément majeur de ce secteur.



Géographie - Extrème Sud du duché :

C'est la région la plus variée du Massif central et l'une des plus élevés en altitude moyenne (850 m). Elle est constituée de plateaux cristallins entourant de petits bassins fertiles, et bouleversée au centre et vers l'est par des formations volcaniques. Ces plateaux sont entaillés par les hautes vallées de la Loire et de l'Allier, séparées par le Velay, et encadrés à l'est par les monts du Vivarais et des Butières, à l'ouest par ceux de la Margeride, au nord-ouest par ceux du Livradois qui dominent la fertile Limagne de Brioude. Le climat, rude et continental sur les plateaux, s'adoucit dans les bassins jusqu'à permettre la culture des fruits et de la vigne. La forêt, où dominent sapins, épicéas, pins et hêtres, couvre un territoire important. L'élevage sur les plateaux, la poly- culture dans les vallées et l'exploitation forestière constituent l'essentiel de l'économie du secteur. On peut énoncer rapidement les cent quarante anciens volcans (sucs), les gorges de la Loire et de l'Allier, les forêts , les caprices insolites de la nature : orgues basaltiques, plateaux de lave, à-pic rocheux... On doit évoquer les lacs naturels ou de retenue aux abords sou- vent admirables, la multitude de cours d'eaux et les inombrables sentiers pédestres et équestres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Jeu 26 Mar 2009 - 19:34

3 : Les lieux et monuments à connaître


Lieux

La chaine des puys

RR Arrow Ouest de clermont et glissant vers le sud jusqu'au dessus d'Aurillac

La Chaîne des Puys est la plus septentrionale des formations volcaniques, et aussi la plus récente. Elle s'étale sur environ 50 km du nord au sud, en surplombant à l'est, la plaine d'effondrement où se trouve Clermont . Une centaine de volcans la constituent et la largeur totale de l'alignement ne dépasse pas 8 km. L'altitude moyenne est d'environ 1100 m, la moyenne des sommets se situant vers 1200 m, exception faite pour le Puy de Dôme qui culmine à 1465 m. Dépassant ainsi ses voisins, il constitue un superbe balcon d'observation.

La Chaîne des Puys a été longtemps boisée d’arbustes (noisetiers, hêtres ...) quand une modeste agriculture pastorale entraîna le défrichement des pentes des volcans.

Les vignobles de Saint pourçain

RR Arrow Secteur de Montpensier

Le vin de Saint Pourçain était très prisé au Moyen-Age et tout au long des siècles. Henri IV était notamment un grand amateur de vin blanc de Saint Pourçain qu'il faisait venir du Clos de la Dïme à Breux.
Le réseau routier étant en très mauvais état à l'époque, le vin de Saint Pourçain empruntait la voie fluviale pour sa commercialisation.

Monuments

La cathédrale de Clermont

Siege de l'archidocese. Ses travaux débutèrent en 1248 pour s'achever en 1355. Elle restera par la suite en constante évolution. Style Roman pourles cryptes et Gothique pour l'édifice.

Quelques dimensions ( actuelles ) :

Longueur totale : 99 m.
Longueur du chœur : 36 m.
Longueur de la nef et du transept : 46,75 m
Largeur du transept : 32,70 m
Hauteur de la croisée du transept : 28,70 m.
Hauteur des bas-côtés : 14,30 m.
Hauteur de la tour de la Bayette : 50,70 m
Hauteur des flèches : 108 m.



Animaux

Le braque du Bourbonnais

Comme tous les braques de France, le Bourbonnais trouve son origine dans le vieux braque continental, même si, par ses caractéristiques, il en est le plus éloigné. La souche est très ancienne puisque déjà signalée en 1580 en Bourbonnais (actuel département de l'Allier) sur un fac-similé d'un bois d'Aldrovandi (médecin et naturaliste Bolonais 1522/1605, auteur d'une véritable encyclopédie sur l'histoire naturelle), comme chien du Bourbonnais moucheté, à queue courte, habile à chasser les cailles.

Faune particulière en Auvergne :

Loup, Lynx, Cerf, Sanglier. Pour ce qui est de l'ours je n'ai pas trouvé de document sur sa présence éventuelle même si il est fort probable qu'avec le relief et les forêts présentes surtout en Auvergne, il devait y en avoir une tripotée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Jeu 26 Mar 2009 - 19:34

4. le BA en images !


Ses villages

Murat :


Une vieille carte


Dans les ruelles


Le chateau d'Anterroche

Montbrison









Ses paysages


Ses monuments
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle   Aujourd'hui à 14:21

Revenir en haut Aller en bas
 
La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La géographie du Bourbonnais Auvergne au 15eme siecle
» [Traité Frontalier] Limousin-et-Marche/ Bourbonnais-Auvergne
» Ducs Régnants du Bourbonnais-Auvergne
» [ARC]Lois du Bourbonnais Auvergne
» Le Bourbonnais-Auvergne [MAJ 09/12/62]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres scientifiques et technologiques :: Géographie-
Sauter vers: