Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morphey De Valmonte
Professeur


Messages : 294
Date d'inscription : 24/04/2010

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Grand Maistre de l'Ordre du Phoenix
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Moulins en Bourbonnais Auvergne

MessageSujet: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Jeu 19 Mai 2011 - 16:18

I Là où tout commence : l’ARTOIS



- Octobre/Novembre 1451 (2004) : La naissance des Royaumes

A l'aube des Royaumes Renaissants on ne trouvait en France qu'un seul Comté mais il s'étendait de la Normandie à la Champagne en passant par les Flandres.

Clermont dicte la scintillante
Sainte Menehould dicte la molle

En ce temps-là Levan Ier était maire de Sainte Menéhould et Levan II était comte d’Artois.

La vie dans le royaume est des plus rudes, rares sont les villageois à pouvoir cultiver un lopin de terre, et peu se hasarde à l’élevage car il n’est pas rare de voir mourir tout le bétail en une nuit.
Il n’y avait pas de tisserand et tout le monde portait guenilles et oripeaux. Puis vint l’ère de l’artisanat avec les premiers bouchers. Vinrent ensuite menuisiers, meuniers, boulangers, forgerons, tisserands.
La première corporation d'artisans fut celle des Forgerons Unis (Marcus + Caedes à la création)

De nouveaux villages voient le jour : Varennes, puis Argonne, Troyes, Compiègne, Conflans et enfin Langres.



II Un deuxième duché : LA CHAMPAGNE


Le 21 Décembre 1452 (Le texte original mentionne le 21 décembre 1451, mais cette date semblait erronée), l’Artois se scinde et le royaume voit naitre le second de ses duchés : la Champagne dont Long John Silver (LJS) devient duc et nomme le 1er conseil ducal :

1er conseil :
Alsbo, dit Le Grand, à la fonction de Prévôt des Maréchaux,
Dame Lecouscous à la fonction de Procureur,
Kay, Capitaine de Champagne.
Prothas, à la fonction de Connétable.

C’est en Champagne fin janvier 1453 qu’auront lieu les premières élections ducales :
1. « Servons la Champagne », liste soutenue par (SLC) : 41.4% --> 5 sièges
2. « Ensemble, Bâtissons la Champagne! » (Bâtissons La Champagne) : 32.4% -->4
sièges
3. « Champagne, la force tranquillou » (LaForceTranquillou) : 26.2% -->3 sièges
Le conseil était donc ainsi formé : Korbn, Alsbo.le.Grand, Seeman, Prothas, Caedes, Bobbysix, Sat, Scpar, Sky, Doncorleone, Goel, Rolland.
Il est à noter que le conseil travaille d’arrachepied dotant le duché du premier codex connu.

III Naissance de la Normandie


Si en Champagne les choses s’organisent, l’Artois quant à lui est aux prises avec la première organisation brigande LA PIEUVRE NOIRE.
Charles Maurice de Talleyrand, dit CMdT se fait élire Comte d’Artois lors que le roy décide de scinder le comté en deux pour créer la Normandie, octroyant les ville de : Dieppe, Fécamp, Bayeux et Honfleur à ce nouveau duché.

J'ai dessiné un petit tableau afin de mieux visualiser les villes alors existantes.




C’est Levan IIIème du nom qui devint comte de Normandie, après avoir tué son père, Levan II alors roy de France.





Levan III de Normandie abdique le 30 Novembre 1458
Beatritz Duchesse du Nivernais, accède au trône de France, monarchie élective



A NOTER
:

Citation :
Ricw a écrit:
On a deux problèmes pour les dates : d'une, une confusion assez rapide avec les années, et de deux, le fait que les années médiéavales ont leur nouvel an avec Pâques, et que Rekkared tient ses archives avec ça.

Et, au début du jeu, donc 2004, on était censé être en 1451, ce qui nous donnait 1452 pour 2005. Ca a probablement basculé à Pâques 2005, pour passer en 1453. (soit 2 nouvel an en 4 mois, le moderne et le médiéval). Sauf que tout le monde a pas basculé, en particulier en Champagne, où le basculement s'est opéré que bien plus tard (Caedes datait les actes fait en 2005 de 1451, voire très rarement de 1452), et donc les références à 1453 sont extrêmement rares (en gros, à partir de sa disparition, et jusqu'au 31 décembre), et celle à 1452 sont quasi-inexistantes.

Sur le basculement, on peut aller voir les premiers traités diplomatiques.

Et donc dès janvier 2006, tout le monde est passé en cœur en 1454...

Il semblerait en fait que l'année 1453 n'ait pas vraiment existé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore
Doyen


Messages : 1473
Date d'inscription : 14/03/2009
Localisation : Moulins

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: CAC - Bailli - Porte parole - Duchesse du BA
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais-Auvergne. Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Sam 21 Mai 2011 - 14:53

J'affiche pour Jehan.

Informations sur Beatritz, Reine de Royaume de France

Citation :

Né(e) le 01 Octobre 2008

Beatritz fête son anniversaire le 01 Octobre.

Dernière adresse connue
Pays : Royaume de France
Comté/Duché : Duché d'Orléans (Domaine Royal)
Village : Gien

Appartement : Dijon (Duché de Bourgogne)

Niveau : 3
Points de réputation : 176
Argent : 275

Beatritz ne cultive ni n'élève rien.

Dernière connexion le 12 Mai 2011

Ses filleuls : Amael - Taliesin

Profil RP

Adoptez la Béattitude !

*~~*~~*~~*

Béatrice Eliane Lhise de Castelmaure

Reine de France
Duchesse de Nevers (enfin, du Nivernais, qu'il dit le Héraut)
Comtesse du Lauragais
Vicomtesse de Chastellux
Baronne de Chablis & de Laignes
Fille de feue Sa Seigneurie Lhise de Tapiolie, Vicomtesse de Chastellux, nièce de l'élégante Lecouscous, Vicomtesse du Pays d'Arroux, & de feue Sa Seigneurie Carles de Castèlmaura (dit Chéribibi par Lhise), Duc de Nevers, Comte du Lauragais, Baron de Chablis & de Laignes, fils de l'infâme Castelmémère, Jehanne de Cassagnes-Begonhès.
Fifille à papa, richissime, dingue de fringues et fort gourmande.
La Paris Hilton des RR...

épouse de

Guise von Frayner, "Le Parrain",
Duc souverain de Bolchen
Vicomte de Baudricourt
Vieux sur le déclin, mais encore vigoureux
PDG de la multinationale Bolchen Chiantos©

dont elle a

Charlemagne Henri Lévan von Frayner-Castelmaure
Petit héritier dodu.

*~~*~~*~~*

Niveau 3, Voie de l'Eglise.

*~~*~~*~~*

Elle est brune, la peau pâle, la lèvre purpurine & le teint d'albâtre. Elle ressemble à Blanche-Neige qui a mangé trop de tartes aux pommes. Surtout tatin : c'est très bon, la tarte tatin.

Vêtue par Attia di Julii de l'Atelier des Doigts d'Or, fournisseur royal. Parfois par Breiz, aussi.

*~~*~~*~~*

Béa, Béa, gentil Béanours !

*~~*~~*~~*

Fuit autant que possible sa grand-mère, la rombière Jehanne de Cassagnes-Begonhès, & plus encore ses piaillantes perruches vertes. Vert pomme. Parce que les pommes, c'est bon. Surtout en tarte tatin.

La famille, c'est pas rose tous les jours. Enfin, si, les yeux d'Aymeric sont roses, ou rouge, ça dépend des jours. Aymeric de Saunhac, cousin tout blanc, vicomte par ses parents, & vassal de Béatrice. Jh bstr cherche jf noble titre++, contact : le 22 à Asnières.

Il y a Eliandre de Saunhac aussi. La soeur d'Aymeric. Tout ce qu'on peut dire d'elle, pour l'heure, c'est que sur son blason, y'a des p'tits cœurs. Un peu comme ça :
<3 <3 <3 <3
<3 <3
<3 <3
<3 <3 <3 <3
(Penchez votre tête vers votre épaule droite & ne craignez pas d'avoir, un instant, l'air débile)
Vous me direz, les petits cœurs, c'est rose. Et-bah-noooon !
Ceux-là sont rouges. Comme les lèvres de Béatrice. Comme la pomme de Blanche-Neige. Mais on met pas la peau rouge de la pomme dans la tarte tatin. C'est moins bon.

Elle a une autre cousine. Bâtarde, fille de tonton Looÿs-qui-lui-a-offert-jadis-un-châle-d'organza. Elle s'appelle Darkangeluna. Et oui, ça arrive à tout le monde. Bien sûr, Béatrice n'a pu que protester avec véhémence contre un tel sobriquet ; & la pauvre enfant qui n'avait rien demandé, s'est fait rebaptiser Angèle Louise de Castelnau de Montmiral. Ca en jette plus, tout de suite. Non ?

Elle a sans doute encore de la famille, l'arbre est grand. On ne peut pas connaître tout le monde, surtout quand on passe tout son temps libre à manger des tartes aux pommes. Aux mirabelles aussi, parfois. Quand elle est en Lorraine & que c'est l'époque. Attention : la tarte tatin aux mirabelles, c'est un piège. N'essayez même pas. Il faut la faire à l'endroit.

*~~*~~*~~*

17, 18 ans, parfois 19, pourquoi ?

*~~*~~*~~*

Son premier amour, & aussi son dernier, c'est Lévan. Elle aurait voulu danser pour l'éternité dans ses bras.
Aujourd'hui, son seul regret, c'est de ne pas lui avoir demandé s'il aimait la tarte tatin.

*~~*~~*~~*

Il paraît que son parrain, c'est Vaxilart de la Mirandole. Il paraît seulement, puisqu'en vérité, elle a été baptisée à l'âge de sept ans au Couvent de Baume-les-Dames où elle est née & a grandi. Mais elle aime bien le vieux Vaxichou.

*~~*~~*~~*

Montjoie Saint Bynarr ! (Bynarr qui a marié papa & maman tralala)
Elle aime plus que tout sa patrie, la Borgéogne comme y disent les Morvandiaux.

J'ai laissé le travail en entier mais je couperai de nombreuse parties lors du résumé final du chapitre.
Une brèbe bibliographie, ce n'est pas l'entièreté de la fiche de police


Désolée Jehan mais le reste de votre exposé ne correspond pas au sujet dont vous aviez la charge. Il reprenait en grande partie les sujets de vos camarades et des chapitres suivants.
Je vous demandais simplement quels sont les rôles de la Reyne.
J'affiche donc mes propres documents en lieu et place de votre travail.


Citation :
2. Le rôle du Roy ou de la Reyne

Le Roi est source des pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif. Sa religion est la religion officielle de la France. Le Roi est garant de l'unité du royaume.

Le Roi est à la tête du gouvernement civil, militaire, et judiciaire du royaume.

Ce que Roi veut vaut Loi. Le Roi gouverne par ordonnances lorsqu’il l’estime nécessaire. Ses ordonnances ont force de loi selon le modus operandi défini dans lesdites ordonnances. Rien n’est opposable aux arrêts du Roi.

Le Roi peut décider à tout moment de convoquer les Etats Généraux du Royaume pour une durée limitée, afin de lui demander conseil, ou de lui déléguer temporairement une partie de ses pouvoirs.

Le Roi prend seul les décisions concernant le gouvernement du royaume de France.

Le Roi peut autoriser certaines pairs du royaume à gouverner en son nom, en les incluant dans son Conseil Privé. Le Roi de France nomme et révoque discrétionnairement les membres du Conseil Privé.

Le Roi garantit au clergé français de conserver et défendre leurs privilèges canoniques. Le Roi de France s’engage à conserver la paix, empêcher l’iniquité, observer justice et miséricorde, et pourchasser les hérétiques.

Le Roi peut choisir un Dauphin pour qui les frais d'inscription aux prochaines élections seront gratuits. Entre la mort du roi et la nomination de son successeur, la régence sera assurée par le Dauphin. Dans le cas où aucun Dauphin n'aurait été nommé, ou si le Dauphin venait à disparaitre avant la fin des élections, le plus expérimenté des comtes (ancienneté) s'occupera des affaires du royaume.


_________________


Dernière édition par Elienore le Dim 22 Mai 2011 - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Sam 21 Mai 2011 - 22:10

L'élection des rois et des reines


JLS a écrit:


HRP : Comment vont se dérouler les élections des rois et des reines ?

Les élections vont se dérouler selon une coutume savamment établi par des érudits-fromagistes:

La période d'inscriptions des candidats au trône qui durera 2 semaines,
puis le 1er tour des élections qui prendra une semaine,
ensuite le 2nd tour d'une durée d'une semaine,
et enfin le couronnement du roi ou de la reine.


Lors de la fin du 1er et 2nd tour des élections, les résultats seront publiés à la KAP.

Qui pourra se présenter aux élections ?

Pourront se présenter aux élections, les personnes que la condition, la fortune ou le mérite élèvent au-dessus du commun du peuple. Pour cela, les candidats devront se rendre à la sénéchaussée, être au moins au niveau 3 et avoir une bourse bien garnie. La somme à payer pour l'inscription dépendra du nombre d'habitants qui auront au moins atteint le niveau 1 dans le pays.
Frais d'inscription = (Nombre d'habitants dont le niveau est au moins égal à 1) / 2,66
Le montant minimum sera tout de même de 1000 écus et les frais d'inscription seront arrondis par tranche de 500 écus. Cependant le Dauphin ne sera pas soumis à cette règle, ses frais d'inscription lui seront offerts.
Ces frais pourront être réglés en plusieurs fois. En effet, si vous vous proposez en tant que candidat, vous devrez apporter 1/5ème de la somme demandée pour apparaître sur la liste des candidats potentiels. Ensuite, les gens (y compris vous) pourront consulter cette liste et apporter une contribution pécuniaire pour valider votre candidature.
À la clôture des inscriptions, les candidats dont les frais d'inscription n'ont pu être réglés ne pourront pas participer au 1er tour des élections et ne seront pas remboursés. Il en va de même pour leurs généreux donateurs.
Lors de l'inscription sur la liste des candidats potentiels, vous pourrez proposer votre message de campagne électorale qui sera lisible dans chaque préfecture du royaume et modifiable par la suite.

Qui pourra voter ?

Tout le monde ou presque ! Toute personne ayant atteint au moins le niveau 2 et un peu d'écus dans son porte-monnaie pourra voter en allant à la sénéchaussée.
Les élections se basent sur un système de vote par cumul des voix et chaque voix coutera 100 écus avec un maximum de 10 achetées.
Selon les postes occupés au sein de la société, certaines personnes bénéficieront de voix supplémentaires offertes et cumulables :

Fonction occupée/Voix attribuées gratuitement
Évêque / 5
Archevêque / 7
Curé / 2
Comte ou Duc / 30
Membre du conseil (hors comte) / 5
Maire / 3
Noble d'épée / 1


Le fonctionnement du 1er tour

Après la période des inscriptions, vous devrez vous rendre aux urnes avant la date-butoir afin de voter pour un des candidats.
À la clôture du 1er tour, les voix seront comptées et les deux meilleurs candidats accéderont au 2nd tour. Cependant, si un candidat parvient à obtenir la majorité absolue, c'est-à-dire plus de 50% des voix, il serait désigné d'office roi ou reine de son pays.

Le fonctionnement du 2nd tour

À cette étape, il ne reste plus que 2 candidats. Vous devrez retourner aux urnes afin d'aller voter de nouveau. En cas d'égalité entre les deux candidats, le plus âgé sera couronné roi.

Je suis comte/duc et je refuse de me mêler à l'élection du futur roi quel qu'il soit

Si vous considérez que votre Province n'a pas à se mêler des affaires royales, il vous suffit d'aller à la sénéchaussée et de déclarer que votre Province ne votera pas. Les urnes de votre province seront interdites d'accès et les bulletins de votes déjà déposés seront caduques (et non remboursés) ! Cette action sera irréversible jusqu'aux prochaines élections !

Le règne du roi

Une fois le roi élu, celui-ci disposera de différents pouvoirs dont nous vous dirons plus bientôt, et aura une durée de règne comprise entre 6 et 8 mois. Par ailleurs, il pourra choisir un Dauphin pour qui les frais d'inscription aux prochaines élections seront gratuits.
Un jour viendra où le règne du roi sur son royaume se terminera (par la mort ou l'abdication). Il pourra alors rejoindre le ciel, ou bien le joueur pourra tout simplement changer de nom et recommencer le jeu en gardant son compte. En choisissant la seconde option, il ne pourra plus se porter candidat au trône (même des autres royaumes). Les noms des anciens rois et reines seront conservés et visibles dans au Panthéon des Rois, dans chaque royaume.
Entre la mort du roi et la nomination de son successeur, la régence sera assurée par le Dauphin. Dans le cas où aucun Dauphin n'aurait été nommé, ou si le Dauphin venait à disparaitre avant la fin des élections, le plus expérimenté des comtes (ancienneté) s'occupera des affaires du royaume.

A quand l'ouverture des candidatures ?

Les inscriptions ouvriront progressivement dans les différents royaumes. Elles commenceront d'ici deux semaines, le temps pour les intéressés de se préparer.


Les rois et empereurs sont soumis à la surveillance des admins

Pour des raisons d'équilibre de jeu, les rois et empereurs restent sous la tutelle des admins du jeu, qui peuvent annuler leurs actions. Ceci est mis en place avec raison et jugement afin qu'il ne soit pas possible d'avoir des rois qui font "n'importe quoi" et qui nuisent au jeu ou à l'esprit des règles.
Revenir en haut Aller en bas
teia
Sage de l'Université
Sage de l'Université


Messages : 3709
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 41
Localisation : Lisieux/Normandie

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Procureur de l'Alençon - Ours de l'Ost Alençonnais - rectrice-Adjointe de Belrupt -Grand Hospitalier de Ll'Ordre Royal Hostiptalier de St Jean de Jerusalem - Ex Procureur, Ex Lieutenant de Police
Postes occupés à Belrupt: Recteur-adjoint
Royaume, Duché/Comté, Ville: Alençon / Verneuil

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Dim 22 Mai 2011 - 21:59

Citation :
D. Le système vassalique royal ( attention pas la Curia Regis on y viendra plus tard) Arrow Teia Arrow le 23 mai 1459

Teia regardait la longueur de l'exposé des autres élèves et se demandait si elle n'avait pas laissé passer quelques choses. Tant pis c'était trop tard.

Citation :
Il faut savoir que le Royaume est coupé en deux :
- le Domaine Royal qui appartient à la Reyne qui délègue bien évidemment aux Duc(hesse)s et/au Comte(sse)s en exercice. Il est subdivisé en, Provinces
du Domaine Royal qui est lui-même gouverné par la Curia Regis. Je me demande ce que faisait Levan et que fait la Reyne alors?

- les Provinces de la Couronne de France : dirigées par les Duc(hesse)s et/au Comte(sse)s avec l'aval de la Reyne. Ses Provinces se sont placer sous la
bannière de la Couronne.



Le système vassalique royal :


Des serments vassaliques :

- L’allégeance est un serment de fidélité du vassal à une province ou à une institution.L'allégeance est donnée lors d'une cérémonie ou chacune des
deux parties échangent des serments.Chacun doit son aide à l'autre.
- L’hommage est un serment de fidélité du vassal à son seigneur qui peut être la Reyne.
- La vassalité est la situation de dépendance d’un homme (le vassal) envers son seigneur.

Du Domaine Royal :

Les ducs et comtes en exercice dans les provinces qui font partie du Domaine Royal prêtent hommage à la Reyne. A leur retraite ils peuvent recevoir un fief
issu du domaine Royal et deviennent ainsi vassaux de la Reyne.

Les ducs et comtes des autres provinces prêtent allégeance à la Couronne. A leur retraite ils peuvent recevoir un fief issu de la province à laquelle ils
devront allégeance. Ils peuvent aussi recevoir un fief issu du domaine Royal et deviennent alors vassaux de la Reyne.

Les nobles (barons, vicomtes, etc.) du domaine Royal prêtent hommage à la Reyne. Ceux des autres provinces prêtent hommage aux Duc(hesse)s et/au C
omte(sse)s en exercice et allégeance à la Province dont ils dépendent.
Voilà c'est tout ce dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mar 24 Mai 2011 - 22:32

Paquerette écoutait les exposés avec attention. En entendant celui de Teia, elle leva un sourcil interrogateur.

J'ai longtemps cru que l'on disait Comté pour les provinces du Domaine Royal et Duché pour les autres Provinces de France. Comment se fait alors la différence ?
Revenir en haut Aller en bas
Kehl
Universitaire renommé
Universitaire renommé


Messages : 88
Date d'inscription : 11/06/2010

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Soldat, Greffier, Maire
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Saint Empire, Savoie, Bourg

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 25 Mai 2011 - 7:46

Tut tut tut, Paquerette ! Les questions c'est en troisième semaine ! En revanche en deuxième semaine il y a les exposés, et le tien ce devait être hier. Et pour les comtés ou duchés, ça vient juste de la tradition, il n'y pas de différence entre domaine royal et le reste. Normalement les duchés ont un dirigeant plus prestigieux. Mais si on dit ça les comtes râlent, sans autre raison que le fait qu'ils se sentent dévalorisés alors que personne n'y peut rien s'ils ne sont pas des ducs, c'est l'histoire qui en a voulu ainsi. Donc en général on dit que c'est pareil, puisque légalement ils ont effectivement les mêmes pouvoirs que des ducs.

Kehl cligne de l’œil en parlant, il n'a envie de se fâcher avec personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 25 Mai 2011 - 16:19

Paquerette se mordit les lèvres en rougissant.

Arfff Désolée, Kehl, j’avais oublié pour les questions. Voici donc mon exposé sur les ambassades royales, qui ont l'immense honneur de représenter le glorieux Royaume de France auprès des royaumes étrangers.

Citation :
1. Leur statut :
Les Ambassades royales de France forment ensemble une institution royale à part entière dirigée par un Grand Ambassadeur Royal sous la tutelle suprême de la Couronne de France. Les Offices sont sises à Paris.
Le nombre d’ambassades est équivalent au nombre de royaumes étrangers reconnus par la Couronne de France.

2. La fonction des ambassadeurs :
Les Ambassadeurs royaux de France sont les représentants et les messagers de la Couronne et des institutions royales auprès des royaumes étrangers. Ils ont pour mission d’entrenir de bonnes relations et de propager l’image de la grandeur du Royaume de France auprès du reste de l’Europe.

3. La Charte de bonne conduite des Ambassadeurs royaux :
a La bonne conduite.

Les Ambassadeurs royaux doivent avoir une conduite exemplaire même en dehors de leur fonction de représentation. Tout manquement aux lois ou aux règles de bonne conduite entraînera, au minimum, une destitution immédiate des responsabilités au sein des Ambassades royales.

b La confidentialité

Les Ambassadeurs sont amenés à traiter des informations confidentielles. Toute diffusion de ces informations sans autorisation expresse du Grand Ambassadeur Royal sera considéré comme crime de Haute Trahison.

c. Le devoir de réserve

En tant qu’officiers de la Couronne de France, les Ambassadeurs royaux ont un devoir de réserve. Ainsi, ils doivent, dans l’exercice comme en dehors de l’exercice de leurs fonctions, éviter tout ce qui pourrait porter atteinte à la dignité de leurs fonctions ou à leur capacité de les exercer, donner lieu à scandale ou compromettre les intérêts du service public.

Ils sont tenus de se comporter avec dignité et civilité tant dans leurs rapports de service avec leurs supérieurs, collègues et subordonnés que dans leurs rapports avec les usagers de leur service qu’ils doivent traiter avec compréhension, prévenance et sans aucune discrimination.

Voilà… et je passe sur la composition puisqu’on la verra plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Kehl
Universitaire renommé
Universitaire renommé


Messages : 88
Date d'inscription : 11/06/2010

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Soldat, Greffier, Maire
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Saint Empire, Savoie, Bourg

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 25 Mai 2011 - 19:00

Voilà, c'était à son tour. Il avait travaillé dur pour son exposé, ça se verrait probablement.

Citation :
Sujet : Comment ça se passe dans l'Empire ?

1°) L'Empire :

Le nom complet de l'empire est saint empire romain germanique. Décomposons, mot par mot.
* « Empire », signifie que c’est un état qui comprend plusieurs nations, gouvernées de façon plus ou moins autonome et parlant chacune leur propre langue, à la différence d’un royaume, où l’état est centralisé et concerne une nation unique (Français, Anglais, Hongrois…). A l'heure actuelle, il y a dans l'Empire des provinces de langue française (4 provinces : Franche-Comté, Lorraine, Provence, et Savoie), de langue italienne (5 provinces : Milan, Gênes, Florence, Modène, et Sienne), de langue hollandaise (une province unique, la Hollande) et de langue allemande (8 provinces : Augsburg, Autriche, Bade, Bavière, Mayence, Nuremberg, Styrie, et Wurtemberg. Il y a aussi une province partiellement de langue française et partiellement de langue allemande, la confédération helvétique. Il se peut de plus que des Croates, des Tchèques et des Hongrois demandent dans le futur à rejoindre les nations déjà membres de l'empire.
* « Romain » c'est parce qu'il est l'héritier politique du fameux empire antique de Rome, celui des Auguste, Trajan, Marc Aurèle et autres noms prestigieux, mais anciens et donc peu connus de nos jours. Aujourd'hui ça ne veut plus rien dire, mais c'est prestigieux. Malgré ce nom d’empire romain, la ville de Rome et la région environnante sont la propriété du pape, et non de l’empereur.
* « Saint », c'est pour le distinguer des autres empires, ceux qui n'ont pas été bénis par l'église de Rome. L'empire byzantin, du temps où il existait, était un ennemi de Rome, pour des raisons religieuses. Même chose pour l'empire ottoman à l'heure actuelle. Et bien sûr, l'empire mongol n'est qu'une horde de barbares, en plus d'être hérétique comme les deux autres. En théorie, l'empereur est le protecteur militaire du pape (mais en pratique il est arrivé qu'ils se fassent la guerre).
* Pour finir, il y a « Germanique ». Ce mot a été ajouté assez récemment au nom complet de l'empire : en 1455, c'est-à-dire il y a quatre ans. L'empereur de l'époque, un Allemand du nom de Frédéric III de Habsbourg, a décidé que ses successeurs seraient tous des Allemands, même si les habitants de l'empire n'en étaient pas tous.

2°) Rappels historiques :

Définir des dates majeures pour tout l'empire n'a pas vraiment de sens, à cause de sa grande taille et de son absence d'homogénéité. Cependant, pour la partie francophone, ces dates sont connues :
* août 1453 : un cousin du roi de France, Long John Silver, passe au service de l'empereur Frédéric III, et prend le contrôle du duché de Lorraine. Petit à petit Long John Silver, qui portait alors le titre de roi de Rome, c'est à dire héritier de l'empereur, a agrandi son domaine personnel, et les provinces impériales, indépendantes de son cousin Levan, sont nées dans les royaumes renaissants.
* novembre 1454 : Long John Silver détrône Frédéric III et devient empereur lui-même. Il nomme des gens en qui il a confiance pour gouverner les provinces de son empire.
* décembre 1454 : Long John Silver accorde aux populations le droit d'élire leur gouvernement, au lieu d'avoir un chef de gouvernement nommé par lui. La diète impériale, sorte de conseil international des provinces, est créée.
* septembre 1455 : Long John Silver dissout la diète impériale, laissant les provinces impériales sans coordination entre elles.
* octobre 1455 : Alandaros, commandant de la garde impériale, tente de remplacer la diète impériale en créant le cercle francophone, une structure qui ressemble à la diète, mais où les principales critiques de Long John Silver sont prises en compte.
* novembre 1455, suite à l’invasion de la Savoie par la Franche-Comté, les dirigeants de la Provence et de la Savoie décident de faire quitter l'empire à leur province, déçus du manque de réaction de Long John Silver. La population savoyarde força la duchesse de Savoie de l'époque à réintégrer l'empire, mais les Provençaux sont rebelles à l'empire depuis cette époque.
* janvier 1456, les maires de la confédération helvétique (qui sont le gouvernement réel de la province, le comte n’ayant aucun pouvoir politique) décident eux aussi de déclarer leur indépendance vis-à-vis de l'empire.
* avril 1456, l’église appelle à la croisade contre Genève, lançant des centaines de combattants, venus de l’empire et de France, contre la ville la plus riche et la plus turbulente de la confédération helvétique.
* juin 1456 (date incertaine), le cercle francophone est remodelé et ne gère plus qu’une cour d’appel, une hérauderie, une chancellerie, une armée et un conseil économique.
* décembre 1457 une deuxième croisade est lancée par Rome contre Genève, mais se termine quand les croisés venus de France entrent en Franche-Comté.
* janvier 1458, début d’une guerre qui a duré plusieurs mois entre les provinces impériales (de langue française et de langue italienne) loyales à l’empereur, aidées par l’armée royale de France, et le marquisat des alpes occidentales, qui comprend alors la Provence et Gênes. Le marquisat est envahi, Gênes revient dans l’empire, et la Provence est ravagée pendant six mois, avant que les soldats alliés repartent.
* août 1458, suite au départ de la Franche-Comté, le cercle francophone est dissout, et une autre structure, la fédération de l'empire occidental, est créée, et dont sont membres les trois mêmes provinces. Cette fédération ayant été créé sans l’accord de la population ni de l’empereur, elle n’est pas acceptée.
* novembre 1458 : la ville de Genève envahit la Savoie, qui réplique en faisant appel à ses alliés, et l'église lance une troisième croisade contre Genève (ça devient une tradition...).
* décembre 1458 : Après l’abdication de Long John Silver, Alveran devient empereur du saint empire romain germanique, élu avec environ 55% des voix, dans une élection qui compte sept candidats, deux français et cinq allemands.
* janvier 1559 : Alveran crée le royaume de Lotharingie, qui rassemble toujours les trois mêmes provinces francophones, et place à sa tête un roi nommé Victor de Cernex. Ce dernier crée à son tour un conseil constitutionnel, pour doter le royaume d’une constitution.
* mai 1459 : la constitution est proposée à l’empereur et acceptée. Elle n’est cependant pas encore mise en place et le royaume de Lotharingie n’existe toujours qu’en théorie. La plupart des postes créés ne sont encore pas pourvus, hormis le roi et le conseil constitutionnel.

3°) L'empereur Alveran et le roi Victor :
L'empereur actuel est depuis Noël Alveran de Varagine, un prêtre aristotélicien originaire du Wurtemberg, ancien ambassadeur du royaume d'Allemagne auprès du roi de France, à l'époque de Levan III. Son pouvoir est absolu dans l'empire mais il ne fait pas tant de choses que ça lui-même. Il règne, et c'est déjà pas mal. Ce sont ses représentants, les rois, qui exercent en son nom le pouvoir réel. Il ne faut pas oublier que l'empire a quatre langues : allemand, français, italien et hollandais. Chaque zone linguistique (sauf la zone hollandaise, qui n'est composée que d'une seule province, et qui est gérée par son comte) dispose d'un représentant, qui porte le nom de roi. Attention, ces rois ne sont pas élus, mas nommés par l'empereur. Ce ne sont donc pas exactement des rois comme ceux dont on a l'habitude en France, en Espagne ou en Angleterre. L'empereur a sans doute plus d'influence sur le royaume d'Allemagne que sur les autres, vu que l'allemand est sa langue maternelle, et bien qu'il parle aussi le français. Le royaume d'Allemagne est bien plus structuré et ancien que les autres. C'est le seul royaume qui existait quand l'ancien empereur (Long John Silver) régnait. L'empereur Alveran a réformé la fédération de l'empire occidental (trois des cinq provinces francophones) et il a créé de toute pièces un royaume d'Italie. Les institutions royales n'existent donc véritablement qu'en Allemagne, et peut-être en Hollande. Dans les autres royaumes, elles sont en cours de mise en place.

Victor de Cernex est un très jeune homme (âge de 18 ans), né en Franche-Comté et qui a tout d’abord exercé des responsabilités politiques auprès du conseil comtal de son lieu de naissance, il y a maintenant presque deux ans. Il est par la suite venu s’installer en Savoie, où il a épousé une duchesse, accédant au titre le plus prestigieux de Savoie à l’époque, et gagnant ainsi une influence au moins hiérarchique sur le ban, l’assemblée des nobles de Savoie (même si légalement il n’a qu’une position prestigieuse, et que c’était son épouse seule qui a tous les pouvoirs). Il se fait alors élire conseiller du duc de Savoie, où il est procureur et prévôt des maréchaux, jusqu’à l’été de l'année dernière.

Il entre ensuite brièvement dans l’administration du cercle francophone, qui est alors en crise, après l'épisode de la guerre en Provence, où il occupe le poste de prime chancelier, c’est-à-dire qu’il dirige la diplomatie du cercle. Il est en place lors de la dissolution du cercle, et de la fondation de la fédération de l’empire occidental. Il quitte immédiatement le conseil de Savoie et son poste de prime-chancelier (qui n'existe plus, vu que le cercle est dissout), et se fait nommer sénateur de Savoie, le Sénat étant la partie de la fédération qui dispose du pouvoir législatif. C’est le seul sénateur de Savoie qui a toujours appartenu au sénat, même quand il a été clair que ni les nobles ni le conseil ni la population n'avaient envie d'avoir un Sénat (le sénat n’a d’ailleurs jamais obtenu le nombre de membres suffisants pour fonctionner). Enfin, quand Long John Silver a annoncé qu’il allait abdiquer, Victor a été candidat à l’élection impériale, mais il a été battu, et l’empereur Alveran lui a donné le poste de représentant de l’empire dans le royaume de Lotharingie, vers le mois de janvier..

4°) La situation des provinces francophones :
Trois provinces francophones (la Franche-comté, la Lorraine, et la Savoie) reconnaissent l'empereur Alveran, et dans ces provinces, qui ont pris le nom collectif de Lotharingie, le représentant de l'empereur est le roi Victor de Cernex, considéré comme un Comtois par certains, et comme un Savoyard par d'autres. La confédération helvétique n'est pas un état, mais un groupe d'anarchistes qui refusent toute direction, et elle n'appartient donc pas à la Lotharingie. La Provence elle n'est pas un groupe d'anarchistes, mais un groupe de rebelles. Les Provençaux refusent leur appartenance à l'empire, et ont créé un état du nom de Marquisat des Alpes Occidentales, dirigé par une marquise qui n'a rien à voir avec l'empereur. Après mure réflexion, et quelques combats, l'empire a décidé que les Provençaux n'avaient qu'à se débrouiller tout seuls, puisque c'est ce qu'ils veulent. L'empire est si vaste qu'il a de nombreuses choses à gérer, en particulier des situations difficiles dans des provinces loyales, comme l'Autriche et la Hollande, et le royaume de Lotharingie n'a pas les moyens de convaincre les rebelles de les rejoindre, même s'il paraît qu'il essaie. Certains pensent que la Lotharingie n'est capable que de se faire convaincre par les Provençaux de devenir des rebelles eux aussi, et en aucun cas l'inverse n'est possible.


5°) Ce que fait le royaume de Lotharingie :
Un conseil constitutionnel a été créé en Lotharingie, pour la doter d'une constitution, sensée la garantir contre l'arbitraire. Neuf personnes (trois par province), nommées par l’empereur, sont membres de ce conseil, et il est impossible de savoir ce qu'ils font, ni même s'ils font quelque chose. On a appris un peu par hasard que le conseil constitutionnel de Lotharingie avait créé une constitution. Son travail est désormais de discuter et autoriser les modifications de cette constitution. La constitution a été proposée à l’empereur, qui l’a acceptée, il y a à peu prêt trois semaines. Depuis il ne se passe rien, et en tout cas rien n’est mis en place.

La constitution prévoit cependant que le roi est nommé par l’empereur et que cette fonction n’est pas héréditaire. Le gouvernement du royaume est dirigé par le prince, qui est élu par un vote du roi et des souverains de Franche-Comté, de Lorraine et de Savoie. Il se compose de cinq ministres royaux (guerre, sécurité intérieure, culture et éducation, trésor, justice) et de leurs adjoints, les secrétaires royaux. Le gouvernement est composé de groupes, appelés cabinets ministériaux, chacun de ces cabinet étant composé du ministre, du ou des secrétaires d’état, et des conseillers élus dans chaque province, dans le domaine concerné. Un cabinet spécial est celui chargé de la diplomatie, qui est dirigé par un surintendant, et qui travaille avec les chanceliers locaux, non avec des conseillers élus.

La constitution prévoit l’existence de quatre assemblées, qui se partagent le pouvoir législatif. L’assemblée du peuple (qui rassemble les roturiers), l’assemblée nobiliaire (qui rassemble les nobles), la chambre dorée et le conseil constitutionnel, déjà évoqué plus haut. La chambre dorée, composée du roi, des ducs de Savoie et de Lorraine, et du Franc-comte, décide des lois, si deux des trois autres chambres ont décidé qu’une loi était nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kehl
Universitaire renommé
Universitaire renommé


Messages : 88
Date d'inscription : 11/06/2010

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Soldat, Greffier, Maire
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Saint Empire, Savoie, Bourg

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Jeu 26 Mai 2011 - 9:07

Oh, j'ajoute aussi une information assez importante, que je ne savais pas avant. Victor de cernex, le roi de Lotharingie, a été nommé prince héritier de l'empire il y a deux jours. C'est le mari de la suzeraine de votre suzeraine, dona Elienore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore
Doyen


Messages : 1473
Date d'inscription : 14/03/2009
Localisation : Moulins

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: CAC - Bailli - Porte parole - Duchesse du BA
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais-Auvergne. Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Lun 30 Mai 2011 - 11:08

Rien!!!
Pas le plus petit mouvement, même pas un battement de cils...le néant total.


Hum...

Eclaircissement de la voix avant de lancer un tonitruant:

On se réveille!!!!!

Merci à tous pour votre travail.
N'avez vous donc aucune question, remarque ou envie de débattre sur certains points?


Elle sourit à Kehl pour l'information complèmentaire qu'il lui donnait.
Ainsi donc Tia avait une suzeraine...sa meilleure amie, Tiamarys, qui était depuis plus d'un mois dans un couvent auvergnat et dont elle n'avaient pas la moindre nouvelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan_marcus
Universitaire
Universitaire


Messages : 47
Date d'inscription : 22/10/2010
Localisation : Moulins (B-A)

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Aspirant-Maréchal
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: BA - Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mar 31 Mai 2011 - 8:00

Jehan fit irruption dans la salle en rentrant de son séjour monastique...

Désolé, Professeure !
Mais je vous ai envoyé la totalité des textes de loi qui incluaient des élèments de réponse à mon sujet.
Je n'ai pas mis la main sur le texte "tout prêt" que vous produisez là !
Il me serait agréable (et utile) d'en connaître la source !


Jehan lut attentivement les travaux proposés par ses camarades en admirant la qualité de leurs exposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teia
Sage de l'Université
Sage de l'Université


Messages : 3709
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 41
Localisation : Lisieux/Normandie

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Procureur de l'Alençon - Ours de l'Ost Alençonnais - rectrice-Adjointe de Belrupt -Grand Hospitalier de Ll'Ordre Royal Hostiptalier de St Jean de Jerusalem - Ex Procureur, Ex Lieutenant de Police
Postes occupés à Belrupt: Recteur-adjoint
Royaume, Duché/Comté, Ville: Alençon / Verneuil

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mar 31 Mai 2011 - 12:24

Teia venait de finir de lire tous ce que les autres élèves avaent mis et une question lui vint :

Excusez moi Professeur mais :

Citation :
Le règne du roi

Une fois le roi élu, celui-ci disposera de différents pouvoirs dont nous vous dirons plus bientôt, et aura une durée de règne comprise entre 6 et 8 mois

Comment se fait-il que Lévan soit rester Roi tant de temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan_marcus
Universitaire
Universitaire


Messages : 47
Date d'inscription : 22/10/2010
Localisation : Moulins (B-A)

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Aspirant-Maréchal
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: BA - Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mar 31 Mai 2011 - 14:47

teia a écrit:
Teia venait de finir de lire tous ce que les autres élèves avaent mis et une question lui vint :

Excusez moi Professeur mais :

Citation :
Le règne du roi

Une fois le roi élu, celui-ci disposera de différents pouvoirs dont nous vous dirons plus bientôt, et aura une durée de règne comprise entre 6 et 8 mois

Comment se fait-il que Lévan soit rester Roi tant de temps?

Mais il me semble qu'il n'avait pas été "élu", lui... et que son règne se plaçait dans le cadre d'une monarchie "de droit divin", non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 1 Juin 2011 - 6:03

Paquerette opina de la tête.
Ahhh oui ! Levan n'était pas un Roy élu. A l'époque,; nous nous demandions même comment il serait remplacé si un jour il venait à disparaître. Et lorsque son abdication a été annoncée, nous avons été plus d'un à être surpris ! On ne pensait plus à son remplacement, bien qu'il soit de plus en plus invisible.

Actuellement, vous dites que le royaume de Lotharingie n’existe toujours qu’en théorie. Le Royaume de France a des institutions mais comment le voit on fonctionner ? Récemment, j'ai lu cela.

Paquerette étala un parchemin très neuf sur la table
Citation :
Après avoir consulté les monarques de différents pays nous avons enfin conçu les fonctions du roy, et elles sont en plein développement. Bien que je ne puisse m’étendre sur la liste complète de ces pouvoirs, je peux vous en communiquer une d’importance. Outre la possibilité d’utiliser l’argent des caisses royales, le plus important des ajouts est à notre sens la reconnaissance IG des Domaines Royaux (DR). Le Domaine Royal se définit ici comme la liste des provinces relevant directement du Roi, et en particulier leurs armées. La reconnaissance du DR directement dans le jeu va permettre d’apporter avantages et inconvénients aux provinces selon leur position quant à leur appartenance au DR, mais aussi principalement de gérer les agréments royaux pour les armées et faciliter les nominations des capitaines royaux.

Quand verra t on arriver ces fonctions ? Peut être faudra t il attendre encore mais cette différenciation qui se ferait ainsi pourrait se faire sentir par chaque paysan.
Revenir en haut Aller en bas
Jehan_marcus
Universitaire
Universitaire


Messages : 47
Date d'inscription : 22/10/2010
Localisation : Moulins (B-A)

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Aspirant-Maréchal
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: BA - Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 1 Juin 2011 - 7:34

Se rapprochant de Paquerette et de son document, Jehan, en lui souriant, ajouta :

C'est vrai qu'il y a une belle différence entre les Duchés/Comtés du Domaine Royal, qui lui sont propres et les autres Duchés/Comtés du Royaume de France dont les Ducs/Comtes ne sont "que" ses Vassaux et alliés... Vassalité qui n'est, en somme, qu'une sorte particulière de "contrat" même s'il a un caractère "sacré" !
Et comme tout contrat... ce lien est susceptible d'être rompu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kehl
Universitaire renommé
Universitaire renommé


Messages : 88
Date d'inscription : 11/06/2010

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Soldat, Greffier, Maire
Postes occupés à Belrupt: Etudiant
Royaume, Duché/Comté, Ville: Saint Empire, Savoie, Bourg

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 1 Juin 2011 - 11:26

Dona, veuillez excusez mon manque de questions concernant les exposés, je ne connais vraiment pas bien ce niveau de responsabilité, et il me manque donc les bases qui me permettraient de poser des questions intéressantes.

On a parlé assez longuement de la vassalité en cours de diplomatie, merci Marcus de rappeler qu'il ne s'agit que d'un contrat, et qu'un roi n'a pas le droit de demander tout et n'importe quoi à ses vassaux. De même ses vassaux n'ont pas le droit de lui demander tout et n'importe quoi non plus. La vassalité permet de faire appel à son vassal ou son suzerain, et en théorie ce dernier ne peut pas refuser, mais c'est dans un cadre bien précis uniquement, généralement dans le domaine de la sécurité (invasion étrangères, brigandages, révoltes, ce genre de choses). C'est d'ailleurs assez choquant au point de vue de la vassalité que certains textes, comme celui que Marcus lui-même présente dans son exposé, affirment que ce que roi veut vaut loi. C'est écrit par des gens qui ont la folie des grandeurs. Le roi n'a d'autorité que le domaine royal, et il n'a de pouvoir en dehors de ce domaine royal que si la noblesse locale lui en donne. En aucun cas il n'est une autorité judiciaire ou législative, comme on peut le lire parfois. C'est un chef de guerre, rien de plus.

Il y a une incohérence majeure dans la définition même de la royauté dans les royaumes renaissants, et tant que certains continueront à considérer que le roi peut tout, tandis que d'autres considéreront qu'il a juste passé un contrat d'entraide avec de puissants seigneurs, la royauté restera un sac de nœuds terrifiant. Et je dois dire que comme le royaume de France est l'exemple qu'ont en vue les gens de l'empire, on se retrouve avec des situations d'un illogisme parfait, comme la constitution qu'on se tape, parce que le roi imposé par l'empereur la veut, alors que les ducs locaux ne la veulent pas, du moins pas tous.

Et je voudrais revenir sur la possibilité de briser un contrat de vassalité. Attention, ça ne se fait pas comme d'aller acheter du pain. Celui qui le brise est automatiquement déclaré félon. S'il s'agit du vassal, son suzerain lui retire au minimum son titre et ses terres. Souvent c'est même puni de mort. Si c'est le suzerain qui est félon, c'est plus compliqué, parce qu'il faut faire reconnaître la félonie par le suzerain du félon, et qu'un roi n'a généralement pas de suzerain (nos rois, dans l'empire, ne sont pas des rois, mais des vassaux de l'empereur, c'est donc plus simple qu'en France, même si s'il n'y a pas déjà de mauvaises relations entre le roi et l'empereur, il n'y aura généralement pas de sanction). Mais parfois le pape peut intervenir, et un roi félon risque aussi de perdre son titre, ses terres, et sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elienore
Doyen


Messages : 1473
Date d'inscription : 14/03/2009
Localisation : Moulins

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: CAC - Bailli - Porte parole - Duchesse du BA
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais-Auvergne. Moulins

MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Mer 1 Juin 2011 - 13:01

Ah ben voilà il suffisait simplement de les secouer un peu.
Elle leur sourit avant de prendre la parole.


Jehan le texte que j'ai proposé pour votre sujet vient de messire Bzeuh, élève du niveau3 à la session passée. Ses informations provenaient de la bibliothèque dont je vous ai donné l'adresse.

http://taf-rr.forumactif.org/forum

Teia, jehan à très bien répondu à votre question. levan était en effet un Roy divin et non élu comme l'est notre Reyne.
J'ai d'ailleurs entendu dire que les prochaines élections royales étaient déjà en cours de préparation.


Elle prit connaissance comme les autres du texte apporté par Paquerette.

Je pense que nous n'avons pas fini de voir des modifications, le tout est de savoir quand et si les royaumes existeront encore?
J'avoue être un rien hermétique à toutes ces institutions et j'ai souvent l'impression que le mot d'ordre est "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"

Des incohérences Kehl il y en a des tas et malheureusement je pense qu'il y en aura toujours.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Sam 4 Juin 2011 - 11:00

Paquerette eut un sourire contrit.

En effet, des incohérences, des incertitudes, des volte-faces ! La vie n'est pas un long fleuve tranquille, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..   Aujourd'hui à 0:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposés: Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti..
» Chapitre I : Roy, Reyne, Empereur et tutti quanti...
» Chapitre I: Reyne, Roy et tutti quanti...(semaines 2 à 4)
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Troisième année-
Sauter vers: