Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armes et armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sofio-de-Valmonte
Rectrice


Messages : 3486
Date d'inscription : 23/08/2009

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: duchesse ,capitaine, juge, bailli, cac, porte parole.et patati patata même brigande
Postes occupés à Belrupt: Recteur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais Auvergne

MessageSujet: Armes et armures   Mer 11 Aoû 2010 - 14:00

http://lesaintsepulcre.forums-actifs.com/ouvrages-militaires-f70/armes-et-armures-au-moyen-age-t1146.htm


http://lesaintsepulcre.forums-actifs.com/ouvrages-militaires-f70/classsification-des-armes-t1465.htm

_________________
et de Navigation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofio-de-Valmonte
Rectrice


Messages : 3486
Date d'inscription : 23/08/2009

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: duchesse ,capitaine, juge, bailli, cac, porte parole.et patati patata même brigande
Postes occupés à Belrupt: Recteur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais Auvergne

MessageSujet: La dague   Mar 13 Aoû 2013 - 14:12

Une dague est une arme blanche courte à simple ou double tranchant. Les dagues à simple tranchant, dès le Moyen Âge, disposaient presque toujours d'un court contre-tranchant affûté sur les derniers centimètres de la lame, de telle sorte que la pointe ait une section losangéiforme et de préférence symétrique, ce qui améliore le pouvoir de perforation de ladite dague et facilite le contrôle de la trajectoire de la lame lors de son entrée dans la cible. Les dagues du XXe siècle, notamment certains « push-dagger » (dagues dont la poignée est perpendiculaire à la lame et qui est une sorte « d'améliorateur de coup de poing »), ont une lame à simple tranchant et sans contre-tranchant, ce pour la simple raison que plus personne ne porte d'armures métalliques : de fait, il n'est plus utile d'augmenter au maximum le pouvoir de perforation de l'arme puisque n'importe quelle pointe, quelle que soit sa forme, est suffisante pour rentrer dans un corps humain. Les dagues de conception classique, néanmoins, restent généralement à double tranchant, ce qui reste plus efficace et permet, aussi, de ne pas dérouter l'utilisateur : une dague ne disposant que d'un seul tranchant est, pour un utilisateur non informé, un couteau standard, or elle n'est pas étudiée pour ce rôle. Ainsi, on conserve des dagues à double-tranchant pour cette raison, entre autres.

Elle pouvait être utilisée :

comme couteau ;
comme une épée courte : les écoles d'escrime espagnoles l'utilisaient de la main gauche pour parer, gardant ainsi l'épée tenue dans la main droite disponible pour l'attaque ; il en existe alors plusieurs types. En escrime artistique, elle peut être utilisée défensivement comme offensivement.

Types de dagues de combat :

Main-gauche
Dague à rouelles (exemple)

Certaines dagues ne servaient qu’à l’estoc :

Dague de jet
Stylet : un poignard à lame triangulaire très fine, conçue pour produire des blessures très profondes et donc difficiles à guérir, apparu en Europe au XIIIe siècle et appelé tucks en anglais.
Percemaille

La dague était parfois placée dans la botte d'un chevalier pour se protéger si jamais il venait à tomber de son cheval.


source Wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dague

_________________
et de Navigation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofio-de-Valmonte
Rectrice


Messages : 3486
Date d'inscription : 23/08/2009

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: duchesse ,capitaine, juge, bailli, cac, porte parole.et patati patata même brigande
Postes occupés à Belrupt: Recteur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Bourbonnais Auvergne

MessageSujet: Re: Armes et armures   Mar 13 Aoû 2013 - 14:13

Les arcs


Au Moyen Age, il existe deux grandes catégories d'arcs :
• les arcs simples dits « droits » : taillés d'une seule pièce, les branches sont composés uniquement de bois, traditionnellement de bois d'if, ce qui le rend léger, flexible et rapide.
• les arcs composites dits « réflexes » en raison de la courbure de leurs branches : le bois est renforcé à l'intérieur des branches de corne, matériaux plus résistant à la compression, et sur la partie externe, de tendons supportant mieux l'extension.

Cette distinction est fondamentale, car tous les types d'arcs existants peuvent être ramenés à l'un des deux types. Les arcs se différencient aussi par leur longueur :
• l'arc court : il a longueur moyenne une fois bandé de 1,20 m et n'excède pas 1,50 m, ce qui permet son utilisation à cheval.
• l'arc long : il a longueur qui n'excède pas 1,80 m une fois bandé.

Un archer anglais pouvait tirer jusqu'à 6 flèches visées à la minute ou 12 avec une précision réduite à une portée pratique jusqu'à 30 m en tir tendu et une portée maximale de 180 m en tir parabolique. L'autre composante de l'arc est la corde qui est de chanvre. L'arc tire des traits, appelés flèches.


Les flèches


La flèche est, parmi les traits, celle qui surclasse en portée tous les projectiles en tir parabolique. Les flèches mesurent en moyenne 720 mm. Elles sont généralement en bois de chêne, de hêtre ou de frêne, qui sont flexibles. Voici les quatre parties distinctes de la flèche :

Le talon comprend une encoche destinée à maintenir la flèche sur la corde jusqu'au décochement.
Le fût ou la hampe doit être flexible, car au moment du décochement la flèche se cintre en oscillant avant de rétablir sa trajectoire en ligne droite. La rigidité de la flèche où spine, se mesure en suspendant un poids au milieu du fût.
L'empennage, permet d'assurer la stabilité du projectile dans l'air et augmente sa portée grâce à trois empennes constituées de plume, de bois ou de parchemin.
La pointe généralement en fer est soit goupillée à la hampe à l'aide d'une douille, soit fichée dans celle-ci à l'aide d'une soie.
_________________
Sources :
• SERDON Valérie - préface de Philippe Contamine -, Armes du diable, arcs et arbalètes au Moyen Age, "Archéologie et culture", Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2005, 335 p.
• Le site webarcherie à l'adresse suivante : http://www.webarcherie.com/

_________________
et de Navigation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armes et armures   Aujourd'hui à 22:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Armes et armures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armes et armures
» Pourquoi l'équilibre des armes et armures dans un Event
» armes et armures felynes
» Comment débloquer des armes et armures légendaires ?
» Armes et armures au Moyen Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres sur les déplacements, la guerre et la navigation-
Sauter vers: