Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des titres de noblesses dans le Saint-Empire - Ouvrage -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des titres de noblesses dans le Saint-Empire - Ouvrage -   Sam 6 Fév 2010 - 15:33

pnj a écrit:
Intoduction

Dans le Saint Empire romain germanique, on distinguait deux types de titres : ceux accordés à titre personnel par l'empereur et les érections de terres à des titres supérieurs. Ainsi on peut être prince à titre personnel (« prince de N. et du Saint-Empire ») mais n'avoir exercé une souveraineté que sur un comté (« comte de X. »). De plus l'allemand permet des nuances par l'utilisation de deux particules : von (de) et zu (en). En général, mais ce n'est pas une règle stricte, le von indique le nom de famille et le zu la souveraineté exercée. On peut parfois combiner les deux et s'appeler von und zu N.

  • Fürst : prince régnant ou chef de maison
  • Prinz : prince non régnant ou cadet
  • Herzog Duc
  • Margrave comte d'une marche, un marquis
  • Les titres suivant sont très peu employés
    • Altgrave : ancien comte
    • Rhingrave : comte du Rhin
    • Wildgrave : comte sauvage
    • Pfalzgraf : comte palatin, dit aussi plus simplement, palatin
    • Landgrave comte du pays
    • Burgrave comte d'une ville
  • Graf : Comte
  • Vizegraf : Vicomte
  • Freiherr : Baron
  • Ritter : Chevalier



I - Du Prince régnant

Un prince (du latin princeps) est un homme issu d'une famille princière - parfois royale. Sa forme féminine est princesse. Néanmoins, cette définition est générale, et il peut y avoir quelques différences selons les pays.

Par exemple, sur le continent européen, particulièrement dans le système allemand, un prince est quelqu'un de noble, contrairement au système anglais, dans lequel prince signifie systématiquement de sang royal. En Allemagne, le prince héritier est le Kronprinz. En Russie, « knyaz » (traduction de prince), est le plus haut degré de la noblesse.


II - Du Duc

À l'époque franque, sont constitués des grands commandements qualifiés de duché.

Le duc est assimilable à une sorte de gouverneur général. Il exerce, au nom du souverain, des pouvoirs de nature militaire et judiciaire sur un ensemble de comtés.

En Allemagne, à l'époque carolingienne, sont constitués les duchés dit nationaux : Thuringe, Bavière, Bourgogne

En Europe centrale et orientale de la même époque, le duc est appelé voïvode, mot d'origine slave bâti sur la même racine vod- (conduire). Le voïvode est à l'origine un chef militaire, qui assoit son autorité sur un voïvodat.


III - Du Margrave

Le titre de margrave était donné aux chefs militaires des marches, dans l'empire carolingien, puis à certains princes du Saint Empire romain germanique. Le titre équivalent est marquis. Le margraviat est la juridiction sur laquelle il a autorité.

Au Moyen Âge, un margrave (de l'allemand Markgraf, qui se traduit littéralement par "comte de marche") était le gouverneur d’une marche (ou mark) carolingienne, c’est-à-dire d’une province frontalière. Comme les régions éloignées avaient tendance à avoir une grande importance pour les souverains qui en étaient éloignés et qu’elles étaient souvent très grandes, les margraves avaient des pouvoirs plus étendus que les nobles qui administraient des provinces plus centrales.

La plupart des marches, et donc des margraves, se trouvaient sur la frontière orientale de l’empire carolingien, et plus tard sur la bordure du Saint Empire romain germanique.


IV - Des -grave

Grave, en allemand Graf est un titre de noblesse équivalent à celui de comte. Il fut conféré dans le Saint Empire romain germanique et était souvent en relation avec une juridiction ou un domaine de responsabilité et représente des concessions spéciales d'autorité ou rang.
  • Mark = marche (province de frontière à l'est comme la Prusse; a l'ouest par exemple Valenciennes); il peut être comparé au titre de marquis.
  • Pfalz = comte palatin: office tenu en fief du suzerain, originalement au palais royale (Pfalz); la fonction était souvent crée comme contrepoids pour un duc).
  • Land = pays (comté tenu en fief directement du roi) > landgrave, landgraviat.
  • Burg = bourg, château d'une ville.
  • Rhein = Rhin (fleuve) permettait de lever un droit de passage sur le Rhin.
  • Alt = vieux ou ancien (un supplément de vénération / religieux).
  • Wald = forêt (comes nemoris)
  • Wild = sauvage (dans des nouveaux territoires).
  • Rau = rugueux (à l'origine sur de nouveaux territoires).



V - Du Comte

Les premiers rois barbares donnèrent indistinctement le titre de comte à tous les officiers de leur maisons ; il y en avait un qu'on appelait comte palatin (cornes palatii) : il était chargé de rendre la justice dans le palais, et en général de juger les affaires où le prince avait intérêt.

Le titre de comte fut repris par les compagnons d'armes des princes francs qui se virent attribuer la gestion d'un ou plusieurs pagi (cité), juridictions administratives héritées de l'Empire romain. Les comtes mérovingiens sont nommés par le roi et assurent les fonctions fiscales, militaires et judiciaires.

Sous les Carolingiens, ces offices deviennent héréditaires et les pagi évoluent en comtés autonomes.

Dans la hiérarchie nobiliaire, le comte est au-dessous du marquis et du duc et au-dessus du baron. Les comtes se font assister par des vice-comtes qui deviendront les vicomtes.


VI - Du Vicomte

Un vicomte était :
  • soit un officier suppléant un comte dans son gouvernement, dans les villes secondaires d'une province (chefs-lieux d'un pagus), ou l'administration de la justice (on disait aussi lieutenant d'un comte)
  • soit le fils cadet d'un comte
  • soit le seigneur d'une terre titrée « vicomté », dépendant le plus souvent d'un « comté »



VII - Du Baron

Dans le Saint Empire romain germanique, le titre de baron (Freiherr) était accordé par l'empereur, on parlait de « baron de N. et du Saint-Empire ». À noter que tous les enfants, même les filles, portent également le titre.


VIII - Des ornements de la noblesse impériale

    Empereur Germanique

    Prince

    Duc

    Comte






    Vicomte

    Baron

    Chevalier



Sources :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Titre_de_noblesse
    http://www.heraldique-europeenne.org/Regions/Allemagne/Couronnes.htm


Lecteur, ce document est peut être obsolète, incompréhensible, incomplet ou erroné. Dans ces cas n'hésite pas à informer les maîtres à la suite de l'ouvrage (par une réponse), ou au Bureau des corrections existant pour cela.

Document de la Faculté d'Histoire et de Géographie
Etudiants : Cesars
Maîtres : Azalee59390
Merci à : ....
Revenir en haut Aller en bas
 
Des titres de noblesses dans le Saint-Empire - Ouvrage -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des titres de noblesses dans le Saint-Empire - Ouvrage -
» Galerie d'armes des Empereurs du Saint-Empire
» La lorraine = Saint empire
» Statuts de la Primatie du Saint-Empire
» EU IV : le St Empire Romain-Germanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres d'Histoire :: Histoire du Saint-Empire Romain germanique (SRING)-
Sauter vers: