Université de Belrupt

Université du royaume renaissant
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oeuvres de l'Académie royale: Vie d'Ivrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arielle_de_siorac
Universitaire
Universitaire


Messages : 60
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : Hostel de Gilraen, rue Sainct-Antoyne, Paris

Carte RRs
Postes occupés dans les RRs: Académicienne royale
Postes occupés à Belrupt: Professeur
Royaume, Duché/Comté, Ville: Le Marais, Paris

MessageSujet: Oeuvres de l'Académie royale: Vie d'Ivrel   Jeu 4 Fév 2010 - 15:23

Perceval21 a écrit:

Résumé de la vie de Monseigneur Ivrel


Tout au long de sa vie, Dame Ivrel s'est impliqué dans sa mission vers le Très-Haut. Elle a passé une vie dans la prière et le monde spirituel. Elle gravit plusieurs échelon, pour atteindre en bout le titre de Cardinal. La dame qu'ele fut pour l'Église, que pour les autres activités ont réussi à la propulser au poste de cardinal. Ayant occupé son poste d'Évêque de Clermont depuis longtemps, avec une irréprochabilité exemplaire lu ivalut de très vite se faire remarquer.

Très estimé dans sa paroisse où elle est souvent la figure emblèmatique de la foi au BA. L'église ne put que la remercier en lui donnant la tenue rouge du collège des cradinaux. Où elle siège avec les autres serviteur du Saint-Père.

Elle fit plusieurs incursion dans le Temporel.On la vit souvent au poste de Maire de clermont, où maintenant elle occupe fréquament un poste de conseiller. Monseigneur Ivrel a aussi fait sa place en politique ducale. Fervente membre du parti Fondation elle occupa plusieur poste, tel que Bailli et Chambellan. Mais depuis peu on assiste u nretrait des anciens pour l'ouverture au jeune créant le retrait en même temps de Dame Ivrel de la scène politique. Elle sut guider plusieurs esprit tant comme conseillère municipale que conseillère Ducale. Ses actes répétés de bonne foi pour son duché et sa droiture lui valurent le titre de Dame de Tournoël et la jalousie de certains. Elle sut par ailleurs se positionner lors des prises de tête averoïste qui ont eu souvent lieux lors des évènements publique.


Sa droiture lui impose aussi une image de bonne mère confesseuse. Ce qui crée la venue vers elle de nombre illustre personnage voulant absoudre leur pèché auprès de Monseigneur.

Figure respecté dans le royaume et encore plus dans son Duché pour qui elle voue un amour sans borne. Elle brigue son poste d'Évêque avec force. Elle fait partie en tant de telles de toutes les couches des ordres pouvant servir notre Saint-Père.

C'est une femme qui tout le long de sa vie a fait passé les autres au-dessus de veines ambitions personnel. Je crois que le livre que je complète aujourd'hui est une autre preuve de respect fait envers cette personne qui commença diacre et qui finit à un des psotes les plus prestigieux de l'Église Aristotélicienne. Pour résumé je pourrais dire que elle est une image pour nous et qu'elle est comme l'Étoile qui guide le voyageur

Que sa lumière nous guide encore pendant longtemps.

Fait par Perceval21, Copiste académique
Le 21 décembre 1456

Académie royale de France, Institut de Lexicographie ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oeuvres de l'Académie royale: Vie d'Ivrel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oeuvres de l'Académie royale: les Compagnons d'Eleusis
» Oeuvres de l'Académie royale: dictionnaire vieux françoys
» Oeuvres de l'Académie royale: les cultures et élevages
» Oeuvres de l'Académie royale: Vie d'Armoria
» Oeuvres de l'Académie royale: Précis de survie à la Cour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université de Belrupt :: Livres d'Histoire :: Biographies et Autobiographies-
Sauter vers: